AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

HistoireVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Histoire Sam 28 Fév - 21:39

16 avril 2003Chère journal, aujourd’hui, j’ai décidé de prendre une grand décision. Bon d’accord ce n’est pas vraiment grand, mais j’ai décidé de commencer à t’écrire. Je me suis dit qu’au lieu de garder tout, je devais me vider la tête et t’écrire était la seule solution que j’avais trouvée. Alors voilà, ça fait maintenant une semaine que je le vois sans arrêt. J’ignore qui il est vraiment, mais il me fait rêver chaque soir. J’aimerais tellement lui parler, mais à chaque fois que je croise son regard, j’ai les joue qui s’enflamme et mon frère rit de moi alors je préfère de rien faire. Je sais que c’est enfantin, mais je continue de rêver du prince charmant chaque soir. J’espère le trouver un jour.
 
20 novembre 2010Cher journal, c’est le plus beau jour de ma vie ! J’ai rencontré un homme le soir de ma fête et depuis, on est ensemble. Bon il m’a dit qu’il n’était pas en ville encore longtemps. Il est ici pour un séminaire. Il est médecin et a vingt-six ans. Et j’en suis follement amoureuse. Je me vois faire ma vie avec lui. Mon frère me dit que je suis bien trop naïve parce qu’un homme médecin ne peut pas aimer une fille comme moi. Et à vingt-six ans, il doit surement être marié. Mais je ne le crois pas. Je suis heureuse et rien ne pourra gâcher mon bonheur.
 
20 mars 2011Cher journal, c'est encore moi. Je suis désolée de ne pas t'avoir écrit plus tôt, mais je n'allais pas très bien. Il y a quelques mois, j'ai rencontré un homme, mais tu le sais déjà parce que je t'ai saoulé avec ça pendant de longues pages. Bref, voilà, on a eu une relation durant son séjour au Québec, mais quand il est parti, je me sentais perdue et tout ce que je voulais c'était le revoir et vivre avec lui. Seulement, quand je suis arrivée à Greatwist village, je l'ai revue. Sur le coup, j'étais très heureuse, jusqu'au moment où je l'ai vue dans les bras d'une autre. Au début je n'ai pas compris, mais lorsque j'ai vu une petite fille apparaitre devant la femme, j'ai vite compris que c'était sa famille. Maintenant je me sens cruche. J'ai tout laissé derrière moi pour être avec lui et maintenant je n'ai plus rien. Au moins mon frère est venu me rejoindre quand je lui aie téléphoné en pleurant.
 
20 mars 2012Cher journal, c’est la dernière fois que je t’écris. Ça fait maintenant un an jours pour jours que je l’ai rencontré. Je l’ai oublié, quoique… Non pas vraiment, il continue de hanter mes nuits, mais ce ne sont pas des rêves, mais des cauchemars. Au départ, c’est comme un conte de fée, mais à la fin, tout finis mal. Tout le monde se tourne vers moi et me pointe du doigt en riant. Maintenant, j’essaye de refaire ma vie après avoir tout quitté derrière moi. J’ai ouvert une pâtisserie avec l’aide de mon frère. Une chance qu’il est là pour moi sinon je serais complètement perdue. Voilà, maintenant je refais ma vie, et je veux laisser le passé derrière moi, alors au revoir petit journal.
 
 
 
L’histoire du personnage est complètement libre. Je n’ai pas vraiment de préférence puisque mon histoire est très vague. Elle est écrite sous forme de journal et je ne parle en aucun cas de la famille donc c’est à vous de voir pour l’histoire. Cependant, il est arrivé en Australie après un appel de Camilla. C’est tout ce qu’il y a à savoir. Sinon voici quelques idées, à prendre si vous voulez ;
• Pour la famille Stones, je vois bien quatre enfants, dont Camilla & Corey sont les cadets. Ils ont un frère plus vieux et une jeune sœur. • Il est cuisinier et est également le copropriétaire de la pâtisserie Moon Délices. Il est également propriétaire d’un restaurant dans lequel il sert les pâtisseries de sa sœur. • Il est arrivé à Greatwist village pour aider sa sœur, mais aussi pour d’autres raisons. • Il a déjà été en couple avec une femme plus vieille que lui, mais il est partie pour passer à autres chose. • Il a récemment rencontré une jeune femme dont il est amoureux, mais il a peur des réactions des autres parce qu’elle est d’une autre nationalité. Il prend très à cœur ce que les autres pensent de lui (Aux choix, mais je vois bien une coréenne ♥) •Il est un grand fan des voitures, des langues et de la danse. • Avant de rejoindre sa sœur et après avoir quitté la maison familiale à l’âge de 18 ans, il a été danseur nu dans un 281 au Québec. • Il parle trois langue aux total • …
 
En pleurs, je pris le mon portable et composa le numéro de mon frère. Après trois sonneries, il répondit enfin ; « Allo…» Je pris une grande respiration puis lança à mon frère ; « Tu avais raison !!! Il est marié et j’ai été trop naïve !!! Puis je fondis en larmes. J’avais appelé mon frère parce que nous étions très proche. Bien qu’on soit jumeau, notre relation n’a aucun rapport avec ça. C’est mon meilleur ami et surement mon seul. Il connait tout de moi et je connais surement tout de lui. « Okay, Okay, arrête de pleurer et raconte-moi ce qui s’est passé. ». Encore une fois, je ris une grande respiration afin d’être capable de lui raconter. « Quand je suis arrivé à Greatwist village, j’’ai demander mon chemin pour aller jusqu’à l’hôpital. Là-bas, j’ai demandé ou je pouvais le trouver et ils m’ont dit qu’il ne pouvait pas me le dire. Donc je suis partie et j’ai mené mon enquête et c’est là que je l’ai vue… » D’autres sanglots arrivèrent puis je poursuivis ; « Je l’ai vue avec une femme et une fille. Sa femme et sa fille !! Il est marié et il ne me la jamais dit !!! Tu avais raison et maintenant je suis toute seule ! Puis un silence s’en suivit. J’attendis que mon frère réponde, mais tout ce que j’entendis se fut un long soupir. « Tu es toujours là ? « Oui je suis là, mais je réfléchis. Quand j’entendis le mot « réfléchir », je me à sourire. Il n’a jamais été du genre à réfléchir. Lui c’était maintenant ou jamais… [color defaultattr=]« Bon alors voilà, laisse-moi une semaine. Ne Semaine pour arranger les choses ici et je viens te rejoindre. Ensemble on fera en sorte que tu ailles mieux et que tu l’oubli. De toute façon, ne reviens pas ici. Il n’y a plus rien. Papa est partie et maman sombre de plus en plus dans l’alcool. Je vais voir si Camille peut s’occuper de David le temps qu’on s’installe a Greatwist. Tu en dis quoi ? »[/color] À cet instant, je me remis à pleurer, mais cette fois de joie. « Ça me convient parfaitement. J’ai trouvé une jolie petite maison qu’on pourra partager si tu v eux. Et si jamais Cam et Dave viennent, il y aura de la place pour nous quatre. « Alors on fait comme ça. Bon je te laisse je vais au lit il est deux heure du mat’. » « Bonne nuit et hâte de te revoir. » Après notre conversation, je mis fin à l’appel puis continua ma route vers la maison que j’avais repéré. Après négociation, je l’achetai puis attendis une semaine.
Cela fait maintenant un an et quatre mois que Corey est arrivée à Greatwist. On vit sous le même toit et on a même ouvert une pâtisserie ensemble ainsi qu’un restaurant. Notre relation est toujours aussi forte, et on ne se voit pas vivre l’un s’en l’autre. On est très proche et peu importe ce qui arrivera, je sais que je pourrai toujours compter sur lui.
 
Vous trouvez que Candice et Alex vont bien ensemble ? :bril: Non ? Bah, pas grave Razz Ils sont frère et sœur de toute manière. Et je sais à quoi vous pensez, mais non, il n'y aura pas d'inceste, quoique j'y aie déjà pensée : mdr: Alors, voilà, le scénario est maintenant terminé. L'histoire est assez vague, parce que dans mon histoire, c'est sous forme de journal et je ne parle pas de sa famille, alors vous avez carte blanche. Cependant, je me garde un droit de veto. Après, le pseudo est totalement négociable. Je n'avais pas vraiment d'idée et c'est le seul qui est apparue dans ma petite tête. L'acteur ne l'est pas du tout. Je tiens à Alex parce que je trouve qu'il colle bien avec le personnage. Après, pour le lien, l'essentiel est présent, mais on pourra en discuter par MP, si vous voulez rajouter quelques choses. Après, vous avez peut-être remarqué dans la partie histoire, qu'il est amoureux d'une étrangère. J'ai pris coréenne parce que c'est une nationalité que j'aime beaucoup et pourtant elle n'est pas souvent vue sur les forums, donc je me suis dit que c'était l'occasion. Cependant, c'est négociable, mais je ne veux pas le voir avec une poupée Barbie ou alors avec des actrices qu'ils a déjà joueé. Je veux de l'originalité s'il vous plait. Je sais que j'en demande beaucoup, mais je veux un personnage qui sort de l'ordinaire What a Face Je crois que c'est tout, si vous avez des questions, ma boite à MP est grande ouverte ! Ah oui ! Pour la personne qui prendra le scénario, je veux un minimum de présence sur le forum. Tentez de venir au moins deux fois semaine pour donner signe de vie ou alors poster sur le forum. Après une personne motivée c'est toujours agréable pour faire des RP's. Donc voilà maintenant c'est tout et pour la personne qui le prendra, je lui réserve une surprise !!! :pompom: :champ:
 
 
 
L’histoire de Callum est libre. Je n’ai rien de précis en tête mis à part les informations déjà donnée dans la présentation. Mais puisque je suis gentille, je vous dresse une petite liste ; • Il est marié depuis c’est  vingt-deux ans. • Il a une fille de cinq ans. • Il a trompé sa femme il y a un an et quatre mois pour une raison à trouver. • Il est médecin et a fait ces études à l’étranger. • Il a fait un séminaire au Québec et c’est à ce moment-là qu’il a rencontré Camilla.  • Il a un demi-frère qui est policier du nom d'Ezekiel. (Jensen Ackles)
Pour ce qui est du reste, c’est libre, mais si vous avez besoin d’aide, ma boite à MP est ouverte !
 
EXTRAIT DE MA PRÉSENTATION
Voici les deux parties de ma présentation qui parle de la rencontre et de la relation.
20 novembre 2010Cher journal, c’est le plus beau jour de ma vie ! J’ai rencontré un homme le soir de ma fête et depuis, on est ensemble. Bon il m’a dit qu’il n’était pas en ville encore longtemps. Il est ici pour un séminaire. Il est médecin et a vingt-six ans. Et j’en suis follement amoureuse. Je me vois faire ma vie avec lui. Mon frère me dit que je suis bien trop naïve parce qu’un homme médecin ne peut pas aimer une fille comme moi. Et à vingt-six ans, il doit surement être marié. Mais je ne le crois pas. Je suis heureuse et rien ne pourra gâcher mon bonheur.
20 mars 2011Cher journal, c'est encore moi. Je suis désolée de ne pas t'avoir écrit plus tôt, mais je n'allais pas très bien. Il y a quelques mois, j'ai rencontré un homme, mais tu le sais déjà parce que je t'ai saoulé avec ça pendant de longues pages. Bref, voilà, on a eu une relation durant son séjour au Québec, mais quand il est parti, je me sentais perdue et tout ce que je voulais c'était le revoir et vivre avec lui. Seulement, quand je suis arrivée à Greatwist village, je l'ai revue. Sur le coup, j'étais très heureuse, jusqu'au moment où je l'ai vue dans les bras d'une autre. Au début je n'ai pas compris, mais lorsque j'ai vu une petite fille apparaitre devant la femme, j'ai vite compris que c'était sa famille. Maintenant je me sens cruche. J'ai tout laissé derrière moi pour être avec lui et maintenant je n'ai plus rien. Au moins mon frère est venu me rejoindre quand je lui aie téléphoné en pleurant.
Pour ce qui est de Callum, je le vois bien tout nier, parce qu'il ne l'a jamais dit à sa femme. Cependant, je vois bien un lien compliquer par la suite puisqu'il serait finalement encore amoureux de Camilla, donc il serait tirailler entre les deux femmes.
 
Daniel est un dieu ! Vous ne trouvez pas ? Eh bien moi oui, donc l’avatar n’est en aucun cas négociable. Je tiens à lui pour le rôle parce que je le vois très bien. Pour le prénom, Callum non plus n’est pas négociable. J’adore le prénom et je trouve que cela lui va bien. Sinon pour le reste vous êtes assez libre, mais comme c’est un personnage important pour Camilla, je garde un droit de veto si jamais quelques choses ne me plaisent pas. Après pour le lien, le principal est là, mais si vous voulez rajouter quelques choses, on pourra en parler par MP. Cependant, j’ai mis tout ce que j’aimerais au moins voire dans la présentation. Le reste pourra être inventé par la personne qui le prendra. Et puis je réserve une énorme surprise également pour la personne qui prendra Callum.
 
 
 
L’histoire de Joshua est totalement libre. Je n’ai rien à dire sur le personnage mise à part qu’il est le demi-frère de Callum. Il est arrivé à Greatwist à l’âge de 6 ans avec sa mère. Après il est policier et essaye de mener une vie simple. Après c’est à vous de trouver ce que vous voulez faire de son histoire. Cependant, je le vois bien avec un secret très compliquer, mais il essaye de le cacher. Si vous avez besoin d’aide, je suis là.
 
Pour le lien, je préfère qu'on en discute par MP pour qu'il y ait les idées de chacun. Alors, je vous expose mon idée.
Ayant toujours été en compétition avec son demi-frère Callum, Joshua a toujours tout fait pour alimenter les disputes. Il faut savoir qu'il a toujours été jaloux de Callum puisque ce dernier a tout réussi dans la vie. Il a une femme, une fille et il a un emploi extra. Que demander de plus ! Mais voilà, Joshua a découvert que Callum a trompé sa femme avec une jeune étrangère du nom de Camilla. Lorsqu'il la découverte, il a tout de suite voulu mettre de l'huile sur le feu. Il a donc tout organisé pour la voir rapidement tout en gardant son identité secrète. Au départ, pour lui, c'était un jeu. Tout ce qu'il voulait c'était ce joué de son demi-frère et surtout se venger. Seulement, aux fils des rencontres, il s'est fait prendre au jeu. Il comment tranquillement à ressentir quelques choses pour la jeune blonde, mais il ne s'est jamais engagé, alors pourquoi avec elle. Pour avec l'ex amante de son frère ?
 
Jensen est mon roi… Enfin j’aurais dit dieu, mais ce titre est réservée à Daniel :mdr : Bref, voilà, le scénario est terminé. Je sais qu’il n’y a pas grand choses dans le scénario, mais je tiens à ce que la personne qui le prendra se l’approprié. Après j’ai mis des idées pour l’histoire, mais vous pouvez changer. Respecter seulement le fait qu’il est le demi-frère de Callum, donc si le personnage est déjà inscrit, voyez avec lui pour cette partie.  Après, niveau du lien, c’est l’idée que je voyais pour le personnage et je souhaite le garder. Seulement comme dis, il est possible d’en parler par MP pour des précisions ou des changements, rajouté, etc. Pour ce qui est de l’avatar, Jensen est négociable, mais je garde un droit de veto. Je le vois bien dans le rôle, mais si vous avez d’autres idées d’acteurs, je suis toute ouïe. Après pour ce qui est du prénom, il est négociable. Je veux un nom simple cependant. Sinon, un gros merci à la personne qui le prendra !
 
 
 
La pâtisserie. Elle appartient aux jumeaux Stones. Elle est tout nouvelle, malgré le fait qu’elle soit construite dans un vieil immeuble. Au départ, la boutique était mal vue par les boulanger, mais avec le temps, les gens ont appris à connaitre la jeune Camilla et aujourd’hui, les petits gâteaux qu’elle prépare sont adorés de tous. Dès que vous entré, une odeur flotte jusqu’à votre nez et il est impossible de sortir de là sans avoir acheté un petit gâteau.
 

Maison de style colonial, le bungalow des stones est très chaleureux de par la couleur, mais également du terrain. De couleurs clairs, elle dégage un sentiment de chaleur et de bien-être. Très accueillante, si on vous invite à la maison, vous trouverez dans la cuisine une tarte tout fraichement sortie du four. Malgré son apparence petite, elle possède au total cinq chambre. De plus, la maison possède un sous-sol et un garage. Une piscine ce trouve également à l’arrière avec un magnifique jardin décoré par les soins de Camilla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Re: Histoire Sam 28 Fév - 21:39

28 octobre 2011
Cher journal, aujourd’hui c’est le grand jour. Ma mère se marie avec mon beau-père. Ils sont tellement mignons. J’aurai jamais crue que ma mère tomberait amoureuse d’un homme d’affaire américain qui plus ait. Mais je ne gagne pas qu’un beau-père avec ce mariage. Je gagne malheureusement pour moi est mes frères et sœurs, un demi-frère égocentrique et une demi-sœur folle alliée. Mais tant que ma mère est heureuse, je le suis aussi. Bon je te laisse la cérémonie va commencer.
[color:971d=Pink]« Sunny dépêche-toi ! La cérémonie commence et tu n’es pas encore prête. Lâche ton journal et maquille-toi! C’est la journée de maman alors force toi. » Ça c’est ma sœur ainée. Malgré qu’elle soit rebelle sur les bords, je l’aime beaucoup. Malgré notre différence d’âge, on s’entend très bien. Et puis elle a toujours été là pour moi. C’est elle qui m’a tout appris. Bon d’accord ma mère aussi, mais c’est ma sœur l’artiste de la famille et j’ai suivis ses traces. [color:971d=LightSteelBlue] « Je me dépêche, j’ai presque fini t’inquiète. » Suite à l’intervention de ma sœur, je m’activai devant le miroir et fila mettre ma robe de demoiselle d’honneur. J’avais choisi les robes avec ma mère et comme j’adorais le bleu pâle, c’est ce que moi et ma sœur allions porter pour le mariage. La seule différence, c’était que nos robes étaient faites différemment. Puis au moment au je prenais mon bouquet de fleur, mon frère entra dans la pièce ; [color:971d=LightGreen] « Allez les filles, vous allez mettre la cérémonie en retard et maman stress déjà assez comme ça. » Ça c’est tout à fait mon frère. Étant le seule homme de la maison depuis plus de quinze ans, il est devenu un homme très jeune qui plus est très protecteur. Mais c’est pas grave je l’aime comme il est et puis Joo est moi on s’amuse toujours à le mettre en colère. Et on fini toujours par le faire rire. C’est drôle parce qu’avant que ma mère ne rencontre Allan, nous n’étions pas très proches. Enfin surtout moi avec ma sœur et mon frère parce que j’ai environ sept d’écart avec mon frère ainé. Mais à cause de mon demi-frère, mon frère me protège beaucoup parce qu’il me trouve vulnérable, mais aussi parce que je suis la plus jeune. [color:971d=LightSteelBlue] « C’est bon je suis prête ! Allons-y avant que maman ait une crise de …. » Je n’eus même pas le courage de terminée ma phrase. En fait, il y a quinze ans, c’est ce qui est arrivé à mon père. Pour une raison qui reste encore inconnue, il a fait une crise de cœur au volant et mort sur le coup. J’ignore pourquoi j’ai dit ça, mais au lieu de continuer, je préférai continuer mon chemin et passa la porte devant mon frère et ma sœur. Contrairement à eux, je n’avais pas vraiment connue mon père. Il était souvent en voyage et je n’avais que trois ans. Qui pouvait se souvenir de quelques choses à cette âge la ? Pas moi en tout cas. Mais bon la n’était pas l’heure de penser à ça. Je devais assister à un mariage dans les secondes à venir. Bref, après avoir quittée la pièce en vitesse, j’avais rejoint ma mère devant les portes ; [color:971d=LightSteelBlue] « Courage maman tu y es presque. » Je regardai ma mère dans les yeux et je remarquai qu’elle était en trains de pleurer. [color:971d=LightSteelBlue] « Maman pourquoi pleure tu ? » Ma mère me pris dans ses bras et me chuchota à l’oreille ; [color:971d=Plum] « Je pleure de joie ma chérie. Je suis si heureuse. » Je souris malgré moi. Je ne m’entendais pas particulièrement avec ma demi-sœur et mon demi-frère surtout que ce dernier me regardait souvent d’un drôle de façons. Et puis de toute façon nous sommes de deux mondes différents, alors qu’est-ce qu’on peut faire ensemble. Après la cérémonie du « oui je le veux » ma mère avait organisé une petite fête à la maison. Mais ce que j’étais loin de me douter, c’était que la fête était en fait une fête d’adieu puisqu’elle venait d’annoncer que nous allions tous déménager à Seaside en Californie. Là où mon beau-père travaillait.
 
30 novembre 2011
Cher journal, un mois vient de s’écouler entre le mariage et aujourd’hui. C’est drôle parce qu’on dirait que le mariage a eu lieu hier. Et puis malgré le un mois d’écouler, la relation avec Noham et Allie ne s’est toujours pas amélioré. Enfin peut-être avec Noham, mais disons que la relation que j’ai avec lui est assez bizarre et mon frère est toujours dans les parages. Et lorsqu’il est là, Noham redevient le snob qu’il est et fait comme si je n’existais pas. Avec Allie c’est autre chose. C’est une peste qui aime divulguer des rumeurs sur tout et rien que pour attirer l’attention. Moi je sais qu’elle fait ça que pour se faire aimer, mais en fait, c’est une fille sans histoire.
[color:971d=Orange] « Sunny descend maintenant sinon on va marquer notre avion ! » Encore Allan qui m’appelait pour partir de la maison. Dans toute la famille, j’étais celle qui était la moins emballé par ce déménagement à l’étranger. Ma vie était ici à Séoul ainsi que mes amis. J’avais passée beaucoup de temps à me bâtir une vie ici. Je suis du genre intraverti alors se faire des amis c’est assez difficile, mais avec ma passion pour la musique, j’ai réussi par m’en faire et voilà que maintenant, je dois tout laisser derrière moi pour aller à Seaside. J’allais mourir dès que j’aurai mis le pied dans cette ville. Au moins ici j’étais en terrain connue donc si jamais il arrivait qu’Allie me dérange ou quelques chose du genre, je savais ou aller sans que personne me retrouve. Sauf qu’a Seaside j’allais être en terrain ennemis et je ne pourrais plus rien faire. Comment allais-je survivre une fois là-bas. Sauf que j’avais un point positif. J’avais demandé à ce que j’ai ma propre chambre et quelques bricoles dans celle-ci pour que je me sente chez moi et aussi pour que j’accepte finalement le déménagement. Pour mes parents se ne fuit pas chose facile, mais lorsque j’avais dit oui au début du mois, ma mère m’avait pris dans ses bras en me disant que je n’allais pas le regretter. [color:971d=LightSteelBlue] « Ouais j’arrive deux secondes je finis mon sac. »   Même si Allan rendait ma mère heureuse, moi je n’étais pas vraiment convaincue. Mais je devais me taire si je ne voulais pas blesser ma mère. Et si quelques choses clochaient, elle découvrirait tôt ou tard non ? Enfin bref, lorsque j’eu fini mon sac, je pris mon journal poser sur mon lit et le mit dans mon sac. Je ne voulais absolument pas l’oublier. C’était mon meilleur ami et il était hors de question qu’Allie mette la main dessus. Une fois en bas, je regardai à peine ma demi-sœur et sortie de la maison pour rejoindre la voiture. Ma sœur et mon frère était déjà installer derrière et il ne restait plus qu’un place au côté de mon demi-frère. Une chance qu’Allie se faisait reconduire par son copain sinon il aurait fallu que je me coince entre Joo et mon frère. Durant tout le trajet vers l’aéroport, c’était le silence complet entre nous. Il n’y avait que ma mère et Allan qui faisait la discussion à l’avant. Je les écoutais d’une oreille distraite. Disons que j’étais plutôt préoccupé par les regards que Noham me lançait. Depuis qu’on c’était rencontré,  quelque chose s’était passé en lui et je l’avais remarqué, mais je n’y avais pas accordé beaucoup d’importance, mais là disons que ça m’inquiète un peu.
 
2 janvier 2012
Cher journal, nous sommes à Seaside depuis un mois et demi et la vie ici est dure. Même si mon anglais est bon, nos expressions et nos habitude de vie ne sont pas du toute les même donc parfois, je me sens perdue et je m’isole plus. Parfois je me dis que si ma mère le remarque, il y aurait des chances pour qu’on quitte cette ville et qu’on retourne à Séoul, mais c’est loin d’être gagné. Ma mère est en amour par-dessus la tête avec Allan et rien pourrait gâcher leur bonheur.
[color:971d=Plum] « Sunny tu vas être en retard en cours ! Dépêche-toi ! » Je déteste mon école. À chaque fois que je rentre dans une pièce, tout le monde me regarde comme si j’avais la peste. Tout le monde connait mon demi-frère et ma demi-sœur dans cette école. Que ce soit de bons commentaires ou de mauvaises, pour eux tout ce qui compte c’est qu’ils soient connue. Et en quelques jours seulement, je suis devenue le souffre-douleur de toute l’école. J’ignore si c’est parce que je suis coréenne ou encore c’est parce que les autres sont du coté de mes demis, mais j’en ai marre de cette vie. Je voudrais que tout redevienne comme avant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Re: Histoire Sam 28 Fév - 21:40

«Le clan Hoover a toujours vécu et vit encore dans le petit village qu’est Hope. Étrange ? Je ne crois pas, enfin personne n’a sut me répondre sur la question. »             Assia Hoover
 
Tout commence avec Murtagh Hoover Et Eowyn. Ils se sont rencontrés lorsque Murtagh est arrivée dans le magnifique village qu’est Hope, pour trouver un travail. Comme plusieurs autres villageois. Mais c’est avec l’aide d’Eowyn qu’il trouva vite un emploi comme forgeron. Elle avait tout fait pour facilité son entré dans ce village qui était alors gouverner par le Roi Marcus. Enfin elle avait usée de son charme pour le convaincre de devenir le forgeron de la ville et il avait fini par céder.
Après quelques années d’amour et de tendresse, les deux amants décidèrent de se marier, avec la bénédiction des deux familles, mais aussi avec celle du roi, qui dans ces années là était aimé de tous. Leur vie de couple venait de commencer pour eux dès la naissance de leur premier enfant, un jeune garçon des plus adorables. Le jeune couple, mais surtout le père décidèrent de le nommée Calleigh, car il voyait déjà son jeune fils reprendre le flambeau. Sept ans se son écoulée et la jeune Eowyn donna naissance à un autre enfant. Cette fois, c’était une jeune fille. Bien qu’une nouvelle personne entre dans la famille, cela ne changea rien à l’ambiance familiale. Même que son frère était très protecteur envers la jeune Assia et parfois même trop… Mais elle savait qu’il voulait que rien ne lui arrive et c’était pour cela qu’elle l’aime beaucoup.
Quelques semaines passèrent et le père fut demandé à servir le roi. Il devait s’occuper de fabriquer de nouvelles amures et armes pour la garde royale. Il quitte alors la maisonnette dans laquelle il vivait. Il du se rendre chez le Roi, demandant a son fils avant de partir de veilliez sur la famille mais aussi sur l’atelier. Quelques semaines plus tard, Eowyn apprit qu’elle était de nouveau enceinte. Avant de le dire au pire, elle l’annonça à ses deux ainés. Murtagh revint peu de temps après et Eowyn lui annonce. Le jeune couple était heureux, mais malheureusement, cela ne dura pas. Le nourrisson à peine âgé de quelques jours décéda d’une maladie qui c’était propagée dans le village.
 
« Cette fut la plus terrible de toute, vous ne pouvez pas imaginez le mal que cela à fait à la famille. La mort du nourrisson causa tant de mal à ma famille. »             Assia Hoover
 
Suite à cette mort prématuré, Eowyn ne supporta pas cette énorme perte et mit fin à ses jours. Le père ne supportant pas non plus cette perte trouve la plus mauvaise solution pour oublier. Il quitta Hope après avoir fait ses adieux à sa feu femme qu’il avait tant aimées. Elle laissa ses enfants dans le deuil le plus terrible de leur vie. Calleigh était maintenant le plus âgée la maisonnette et devait donc prendre le relai et s’occupée de la forge, mais aussi de sa jeune sœur.
Après le décès de sa mère et le départ de son père, Assia remarqua les changements chez son frère. Il ne vivait plus et ne faisait que travailler à la forge. Il ne faisait que ça de ses journées. Assia avait essayée par tous les moyens de lui faire comprendre qu’il n’était pas seul à vivre cette épreuve, mais il ne voulait rien comprendre. Ils ne se parlèrent que très peu pendant leur enfance et Assia avait peur qu’il arrive quelque chose à son frère. Mais elle du continuer sa vie et laissa donc son frère de coté. Bien qu’elle avait vécue une terrible perte, Assia réussi a surmonté l’épreuve et devint la dame de compagnie de Morgana. Elle avait été très chanceuse sur se point, car ce n’était pas accorder a tout le monde. Elle avait la chance de servir la jeune pupille du roi. De plus, Dame Morgane avait tellement fait pour elle dès le départ. Elle avait quelque point commun dont celui d’être orpheline, et elles se sont vite rapprocher, devenant ainsi la sœur qu’elle n’avait jamais eue. Elle est même sa confidente à tous les niveaux.
 
« Malgré le mal que j’ai vécue, j’ai réussi à me refaire une vie. J’aimerais tellement que tu y arrive toi aussi Calleigh. Car lorsque je te vois, j’ai tellement mal. »             Assia Hoover
 
Cela fessait déjà quelques années qu’Assia travaillait pour Dame Morgana, mais ce n’était pas pour autant qu’elle oubliait sa famille. Elle était la seule femme de la maison donc elle devait faire les repas pour son frère. Même s’il était le plus âgé, elle devait quand même prendre soin de lui. Elle n’aimait pas le voir dans cet état. Il était froid avec les autres villageois depuis le départ de leur père. Mais Assia ne savait pas quoi faire. Elle continua pendant quelques temps la même routine, puis un jour son frère rencontra une jeune femme. Dès cet instant, elle comprit qu’il n’avait plus besoin d’elle. Il avait retrouvé le sourire grâce à cette femme. Assia pouvait être tranquillement. Enfin pas pour longtemps puis qu’elle apprit que cette Marianne était de Sang Royale donc l’une des prétendantes pour être la futur reine. Dès cet instant elle comprit qu’elle n’en avait pas fini avec son frère. Elle le connaissait bien et il ferait tout pour avoir sa bien aimé. Mais elle devait toute de même pensée à sa propre vie. Elle avait maintenant dans la vingtaine. Elle était en âge de se marier, mais elle préférait servir Dame Morgana. En plus, elle croisait le prince à chaque jour et c’était ce qui l’encourageait chaque jour à faire son travaille. Bon il l’ignorait à chaque fois, mais cela ne dérangeait pas tellement Assia. Leur les séparait mais aussi l’amour que portait Wendell pour Morgana. Personne était au courant de ses sentiments et elle voudrait que cela continuent comme cela.
 
« J’ai maintenant une vie que j’aime et je ne la changerait pour rien au monde. Merci à tous pour votre magnifique soutien, cela me fait chaud au cœur. »             Assia Hoover
 

La vie continue de suivre son cours et Assia est très heureuse de sa vie maintenant. Elle est en quelque sorte la meilleure amie de Morgana, bien qu’elle travaille pour elle, mais elle se sent très proche de cette dernière. Elle sait que la jeune femme garde un lourd secret et ne souhaite pas le partager, mais elle lui montre qu'elle est là pour elle, qu'elle peut lui faire confiance. Elle est croise souvent la famille royale, et bien que cela semble bizarre, elle se sent bien dans cette univers. Elle se sent à sa place. Pourtant, elle continue à se poser des questions sur certaines choses. Elle trouve que depuis que Draven est au pouvoir, il manque quelque chose. Serait-ce la magie, peut-être, mais elle préfère ne pas en parler. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Re: Histoire Sam 28 Fév - 21:40

« Mère ! Mère ! Venez voir ! Notre jardin est magnifique. La terre mère a été généreuse cette saison. […] Mère !? Vous êtes là ? » N’ayant pas de réponse, je me dirigeai rapidement vers la maison mais poussa doucement la porte. Je ne savais pas ce que j’allais trouver de l’autre côté. Mère était malade et le médecin du village avait dit qu’elle ne vivrait pas plus de deux ou trois ans, mais cela faisait déjà deux ans que le diagnostic était tombé et elle était toujours en vie. Il ne se passait pas un jour sans qu’on s’inquiète du jour fatal. Ce n’était pas le pire. Depuis quelques mois, elle était enceinte de jumeaux et elle était bientôt à terme. Je n’avais que douze ans à l’époque, mais je savais très bien ce que je devais faire. Depuis l’annonce de la maladie, j’avais pris la place de mère dans la maison et je faisais les tâches ménagères tandis que mon frère s’occupait d’aller chercher du bois, labourer les champs et s’occuper de la ferme. Notre père était mort quelques mois plus tôt. Il avait attrapé une pneumonie durant l’hiver, mais n’y avait pas pu combattre. Depuis, l’état de mère s’était dégradé. « Aaron ! Mère ne va pas bien ! » Inquiète, je m’élançai vers mère et l’aida à s’assoir sur une chaise. « Mère ? Que se passe-t-il ? […] AARON !! » Ou pouvait-il bien être. Me voyant affolée, mère me prit la main et laissa sortir à bout de souffle ; « Je crois qu’ils arrivent ! » Ils ? Qui ça ils ? Puis je posai mon regard sur le ventre de mère avec des yeux ronds en laissant sortir ; « Oh… » Rapidement, je prépare de l’eau à bouillir et prépara des couverture. On n’avait pas le temps de prévenir la sage-femme, alors je devais m’en occuper. Au moment où l’eau chaude était enfin prête, Aaron daigna enfin se montrer. « Enfin te voilà, mère ne va pas bien. » Il me regarda puis s’approcha de mère. Après tout ce passa très vite, les jumeaux était enfin arrivée, mais mère n’allait pas bien du tout. Elle était pâle et n’arrivait plus à garder les yeux ouvert. J’avais beau lui parler pour la garder avec nous, mais cela ne fonctionna pas longtemps. Quelques minutes plus tard, elle poussa son dernier souffle.
12 ans + 4 = 16 ans
20 ans
2x4ans
Voilà maintenant quatre que nous vivions seul, mon frère et moi avec les jumeaux. Je ne sais pas ce que nous allions faire, mais ma frère, du haut de ses vingt ans, avait trouvé du travail au village et il nous faisait vivre, mais pour combien de temps encore. Tout le village connaissait notre situation et disait que notre famille était maudite, car avant mes parents, mes tantes et oncles, avaient été les premiers à mourir. Qui serait les prochains ? Moi, mon frère, ou encore les jumeaux. Seulement, on ne se laissa pas abattre. Nous étions encore plus déterminées à nous sortir de cette situation. Avec son travail, Aaron amassa un coquette somme qu’il investissa dans un petit commerce. Il marchait plutôt bien et notre famille s’en sortie également. En peu de temps, nous avions de quoi vivre pour des années encore. Puis un jour, mon frère se maria avec une magnifique jeune femme. À cette instant, j’eu la sensation que notre famille était en train de se détruire. Je savais qu’il allait nous quitter pour cette femme et je ne savais pas quoi faire. Des idées noires m’étaient apparues en rêves, mais je ne voulais pas m’y abaisser. Je devais rester fortes et trouver un autre moyen. Avec l’argent de mon frère, j’ai engagé un homme, un homme dont j’étais tombée amoureuse, pour s’occuper du problème, mais ce que j’ignorais, c’était qu’il avait une définition différente de la mienne. Trois jours plus tard, on retrouva mon frère et sa fiancée morte dans le commerce de ce dernier. L’homme en question avait tué mon frère. Suite à cela, j’ai commencé à me déteste, car tout ceci était ma faute. J’ai laissé les jumeaux sur le perron d’une famille aisée et je me suis enfui. J’avais tellement honte de moi et de ce que j’avais fait que je n’avais plus envie de vivre. J’ai donc fui et essayer de m’enlever la vie, mais celle-ci en a décidé autrement. À peine m’étais-je pendu, qu’une personne sortie de nulle part me détacha. Toujours dans les vapes, je ne pu voir où on me conduisit.
16+2=18 ans
C’est seulement quelques jours plus tard que j’entrouvris les yeux. Il faisait tellement sombre que je ne savais pas où j’étais. Lorsque mes yeux s’habituèrent à la noirceur, je remarquai que c’était un vieux château poussiéreux. Je ne savais pas ce que je faisais ici et encore moins qui m’avait sauvé. Avant de me mettre sur pied je regardai autour de moi et vérifia que tout allait bien. Lorsque je touchai mon coup, je sentis la marque de la corde. Quelques jours plus tôt, j’avais essayé de m’enlever la vie pour ce que j’avais fait. Prenant une grande respiration, je mis les pieds sur le sol froid et avança tranquillement dans l’énorme chanteau. J’ignorais ou j’étais et il n’y avait personne pour me répondre. « Il y a quelqu’un ? » dis-je d’une fois faible. La corde avait causé quelques dégâts à mes cordes vocales. En me massant le cou je tournai le coin d’un couloir et je tombai nez à nez avec un sombre inconnu. « Oh vous êtes réveillé, père voudrait vous rencontrer. Je suis l’homme qui vous as sauvé la vie, je me nomme Lukaël.» Je le regardai de la tête au pied. Puis je me souvenu vaguement d’avoir aperçu un homme avant de me pendre. « Oh… » fut la seule réponse qui sortit de ma bouche. Que pouvais-je dire dans ce genre de situation. Il m’avait dans mon pire jour et voilà qu’il était tout souriant devant moi. Puis quelque chose attira mon attention. En fait, c’était les mots qu’il avait dit avant ;« Père ? Qui est-ce ? » Un petit frisson me parcourra. J’avais les pieds nus sur la pierre froide. Disons que je m’étais pendue avec peu de vêtement sur le dos. Je ne méritais pas de mourir dans le luxe. « Oh, je manque à tous mes devoirs » Il pris la cape qu’il avait sur les épaules et la déposa sur les miennes. Il était plutôt séduisant et il inspirait la confiance donc je décidai de le suivre lorsqu’il me montra le chemin vers une grande salle avec un trône au centre. « Vous êtes enfin réveiller mon enfant, venez approcher que je vous regarde de plus près. » Après cela, tout ce passa très vite, je me présentai rapidement et séduite par son apparence, je m’accrochai à lui comme une fille à son père. En peu de temps, je découvris rapidement ce qu’il était. Un Vampire. Mais il n’était pas comme les autres, il se contrôlait même s’il buvait du sang humain. Il ne prenait ce qu’il avait besoin sans tuer sa victime. Bon au départ, c’était dégoutant, mais avec le temps, je compris que c’était son régime tout comme celui de Lukaël. Puis rendu à mes vingt-trois ans, je demandai à Dracula de me transformer. Ayant vécue avec eux plus de cinq ans, j’avais compris ce qu’étais de vivre, ils étaient ma famille et je n’arrivais pas à m’imaginer vieillir alors qu’eux était jeune. Et c’était aussi pour rester en compagnie de Lukaël encore longtemps.
18+5= 23 ans
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Re: Histoire Sam 28 Fév - 21:41

Calypso Soukaïna Wendall
Son enfance
C’était une froide nuit de décembre et la neige luisait sous la leur de la pleine lune. Pour être plus exact, c’était la veille de noël. Et une jeune femme allait avoir un merveilleux cadeau pour le lendemain, car une jeune femme était sur le point d’accoucher. Après une nuit à crier le martyre, la jeune femme réussi à mettre au monde une magnifique petite fille. Que pouvait elle rêvé de mieux pour noël qu’une petite fille en parfaite santé. Seulement, elle était chez elle et non à l’hôpital car elle se trouvait très loin de sa maison. De plus, elle était seule, car son maris était décédé l’a passée. Donc elle était seule pour la naissance du bébé, mais aussi c’était la derrière chose qu’elle ferait dans sa vie car, elle décédé peu de temps après laissant sa fille seule au monde. La jeune fille resta seule tout la restant de la nuit, c'est-à-dire 3 heures, car en fait il était déjà 5 heures du matin. Mais avant que la jeune enfant reste trop longtemps seule, une jeune femme entra dans la maison en grande enjambée. C’était la meilleure amie de la jeune mère et elle était venue pour l’aidé avec l’accouchement, seulement elle était arrivé en retard pour causse de déneigement des routes. Elle était entrée en vitesse car elle avait entendu le bébé pleuré à chaude larmes.  Et elle avait vue sa meilleure amie couché sur le sol sans vie. Par réflexe, elle téléphona aux urgences en leur indiqua l’adresse de la maison et la situation.
 
Après avoir eu cette journée de Noël mouvementé, la jeune femme croyait que c’était fini, mais non il restait encore une chose. C’était a propos du bébé. Aucun parent n’était apte à la prendre et la jeune femme, si elle voulait l’avoir, devait faire une demande d’adoption. Cependant, étant une mère monoparentale avec trois garçons, elle ne pouvait pas l’avoir. Donc la jeune enfant, qu’ils avaient nommée Calypso pour aucune raison, fut mit en adoption dès sa naissance. Elle fit plus famille d’accueil, mais finalement, les services sociaux trouvèrent enfin une merveilleuse famille pour elle. Elle n’avait que 2 ans à l’époque. La famille qui la garder était un couple très unie et aussi avec seulement une fille de quelque année de plus. Drôlement, elle avait une ressemblance avec elle. Calypso mena une vie normale pendant quatre ans pour arriver à l’âge de 6 ans. Croyant qu’ils avaient trouvé une famille parfaite, les services sociaux arrivèrent chez la famille avec les papiers d’adoption. Cependant, lorsqu’ils virent la jeune Calypso couvert de bleu, ils se rendirent compte que finalement ce m’était pas la bonne famille et aussi que les parents était violent. En plus de reprendre Calypso avec eux, les services sociaux prirent aussi la jeune fille de cette famille. Les deux jeunes filles n’avaient pas eu de chance de se retrouver dans cette famille.
 
Pendant des semaines, Calypso et sa demi-sœur se promenèrent de famille en famille, car aucune n’était bien pour elles. Pourtant elles restèrent toujours ensemble, puis elles ont été séparées lorsque Caly fêta son 9ième anniversaire.  Le jour de son anniversaire, elle fut adoptée par une merveilleuse famille qui n’avait pas eu la chance d’avoir leurs propres enfants. Pour Calypso, se fut la première famille a l’adopté, mais aussi la dernière, car elle ne voulait plus la quitté et eux ne voulaient surtout pas se séparé d’elle. Caly vécue avec eu pendant plus de 6 ans de pure bonheur. Elle avait toujours eu tout e qu’elle voulait et se dont elle avait besoin. Des parents aimant, une maison, et aussi une éducation dans les meilleures écoles. Mais tout ceci se termina lorsque Calypso mit le feu, par accident, à son école. Une de ses camarades de classe avait rit d’elle lorsque Caly lui avait raconté son enfance. Elle croyait que c’était son amie, mais finalement ça ne l’était pas. Elle n’avait que jouer avec elle pour que sa réputation augmente. Alors lorsque Caly apprit la nouvelle, elle était devenue rouge de colère et son pouvoir, dont elle ignorait encore l’existence, se manifesta et elle mit le feu à la toilette des filles, mais se fut toute l’école qui passa au feu.
 
Après ce terrible accident, Calypso fut banni de l’école, mais aussi sa famille l’a renvoya de chez elle en lui disant qu’ils ne voulaient plus la revoir. Pour eux, elle n’existait plus. A 15 ans, Caly a vécue plusieurs semaines dans la rue avant d’être approcher par un membre de l’institut Xavier lui expliquant qu’elle pourrait apprendre à contrôler ses pouvoirs avec des gens comme elle. Bien qu’à l’époque, elle ne faisait pas confiance aux autres, elle apprit par la suite a croire qu’elle n’était plus seule et qu’elle pouvait avoir confiance aux gens comme elle. Surtout ceux qui l’avaient accueilli à l’institut et qui ne la jugeait pas comme un monstre car ils étaient eux aussi comme elle. Des mutants qui possédaient chacun un pouvoir différent.
 

Calypso a vécue et vie encore à cet institut. Cela fait plus de 4 ans qu’elle y vit et qu’elle se sent chez elle. Elle s’entend plutôt bien avec tout le monde, mais certains ne l’aime pas raiment car elle a encore de la difficulté avec son pouvoir de contrôler le feu et les autres élèves ont peut qu’elle mette a nouveau le feu sans le vouloir vraiment. Aujourd’hui, elle a maintenant 19 ans et mène une vie parfaite. Enfin presque. Elle adore sa nouvelle « famille » et vie au jour le jour. Elle est loin de se douté qu’elle reverra un jour sa demi-sœur… {À suivre dans le RP}


-------------------------

Calypso Soukaïna Wendall
Son enfance
C’était une froide nuit de décembre et la neige luisait sous la leur de la pleine lune. Pour être plus exact, c’était la veille de noël. Et une jeune femme allait avoir un merveilleux cadeau pour le lendemain, car une jeune femme était sur le point d’accoucher. Après une nuit à crier le martyre, la jeune femme réussi à mettre au monde une magnifique petite fille. Que pouvait elle rêvé de mieux pour noël qu’une petite fille en parfaite santé. Seulement, elle était chez elle et non à l’hôpital car elle se trouvait très loin de sa maison. De plus, elle était seule, car son maris était décédé l’a passée. Donc elle était seule pour la naissance du bébé, mais aussi c’était la derrière chose qu’elle ferait dans sa vie car, elle décédé peu de temps après laissant sa fille seule au monde. La jeune fille resta seule tout la restant de la nuit, c'est-à-dire 3 heures, car en fait il était déjà 5 heures du matin. Mais avant que la jeune enfant reste trop longtemps seule, une jeune femme entra dans la maison en grande enjambée. C’était la meilleure amie de la jeune mère et elle était venue pour l’aidé avec l’accouchement, seulement elle était arrivé en retard pour causse de déneigement des routes. Elle était entrée en vitesse car elle avait entendu le bébé pleuré à chaude larmes.  Et elle avait vue sa meilleure amie couché sur le sol sans vie. Par réflexe, elle téléphona aux urgences en leur indiqua l’adresse de la maison et la situation.
 
Après avoir eu cette journée de Noël mouvementé, la jeune femme croyait que c’était fini, mais non il restait encore une chose. C’était a propos du bébé. Aucun parent n’était apte à la prendre et la jeune femme, si elle voulait l’avoir, devait faire une demande d’adoption. Cependant, étant une mère monoparentale avec trois garçons, elle ne pouvait pas l’avoir. Donc la jeune enfant, qu’ils avaient nommée Calypso pour aucune raison, fut mit en adoption dès sa naissance. Elle fit plus famille d’accueil, mais finalement, les services sociaux trouvèrent enfin une merveilleuse famille pour elle. Elle n’avait que 2 ans à l’époque. La famille qui la garder était un couple très unie et aussi avec seulement une fille de quelque année de plus. Drôlement, elle avait une ressemblance avec elle. Calypso mena une vie normale pendant quatre ans pour arriver à l’âge de 6 ans. Croyant qu’ils avaient trouvé une famille parfaite, les services sociaux arrivèrent chez la famille avec les papiers d’adoption. Cependant, lorsqu’ils virent la jeune Calypso couvert de bleu, ils se rendirent compte que finalement ce m’était pas la bonne famille et aussi que les parents était violent. En plus de reprendre Calypso avec eux, les services sociaux prirent aussi la jeune fille de cette famille. Les deux jeunes filles n’avaient pas eu de chance de se retrouver dans cette famille.
 

Pendant des semaines, Calypso et sa demi-sœur se promenèrent de famille en famille, car aucune n’était bien pour elles. Pourtant elles restèrent toujours ensemble, puis elles ont été séparées lorsque Caly fêta son 9ième anniversaire.  Le jour de son anniversaire, elle fut adoptée par une merveilleuse famille qui n’avait pas eu la chance d’avoir leurs propres enfants. Pour Calypso, se fut la première famille a l’adopté, mais aussi la dernière, car elle ne voulait plus la quitté et eux ne voulaient surtout pas se séparé d’elle. Caly vécue avec eu pendant plus de 6 ans de pure bonheur. Elle avait toujours eu tout e qu’elle voulait et se dont elle avait besoin. Des parents aimant, une maison, et aussi une éducation dans les meilleures écoles. Mais tout ceci se termina lorsque Calypso mit le feu, par accident, à son école. Une de ses camarades de classe avait rit d’elle lorsque Caly lui avait raconté son enfance. Elle croyait que c’était son amie, mais finalement ça ne l’était pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Re: Histoire Sam 28 Fév - 21:42

Chapitre 1  » » La naissance de Anna Lucia Gomez.
 
C’était une fin d’après midi. Tous les enfants qui jouaient dans la rue étaient entrés depuis quelques minutes déjà. La fraîcheur de la fin de l’hiver commençait à tomber. Le silence était donc présent dans la rue. Enfin presque puisqu’une jeune femme criait le martyre dans sa chambre dans l’une des maisons du quartier. En réalité, elle était en train d’accoucher. Elle n’avait pas eu le temps de se rendre à l’hôpital qui se trouvait à plus de 1000 kilomètres de chez elle. Mais elle n’était pas seule. Une sage femme et amie se trouvais à son chevet et elle l’aidait dans se moment fort en émotions. Il y a quelques semaines, la jeune mère c’était fait dire qu’elle ne survivrait pas à l’accouchement et donc elle avait demandé à son amie de prendre soin de son enfant. Après quelques minutes, l’enfant arriva enfin, C’était une jeune fille des plus magnifique. Le nom qui avait été choisi pour elle était Anna Lucia et Gomez le nom de la jeune sage femme. La mère voulait que son amie élève sa fille comme si c’était la siens et maintenant c’était le cas puisqu’elle portait son nom.
 
Chapitre 2  » » L’évolution de Anna Lucia Gomez.
 
Pendant plus de 19 ans, Anna a vécu un magnifique et merveilleuse vie en compagnie de sa « mère » Maria Sofia Gomez. La jeune fille n’a jamais su que ce n’était pas sa vraie mère et c’était mieux comme cela. Donc pendant ses 19 ans, Anna a eu tout se dont elle avait besoin une mère, un toit et aussi de l’argent. Se que sa vraie mère ignorait c’était que Maria était une riche héritière qui vivait dans la ville de Londres le quartier riche. Anna a toujours été heure dans la vie. À l’école, elle était très douée. Elle était première de classe, elle était très populaires et savait se démarquer des autres. En grandissant, elle rêvait de devenir médecins et son rêve se réalisa quelques années plus tard lorsqu’elle entra à l’université. Elle comme au lycée, elle était encore première de classe, elle était populaire, mais du jour au lendemain tout ceci changea et ça pour l’éternité.
 
Chapitre 3  » » La fin de Anna Lucia Gomez.
 
En revenant de l’école, elle trouva la porte du manoir forcé. Quelque chose était en train de se produire à l’intérieur. Elle entendait des voix. Elle reconnaissait celle de sa mère et de sa cousine qui resté chez eux pendant quelques mois. Anna Lucia s’aventura à l’intérieur et vit une jeune femme qu’elle ne connaissant pas. Elle alla rejoindre sa mère et sa cousine. Elle remarqua en même temps un verre sur la table de la salle à manger. C’était sa boisson préférée en plus. Elle décida donc de le prendre et la bu en une seule gorge. Les dernières paroles qu’elle entendit de sa vie furent « NOOOOOOOOOOOON ». Le 12 mars, Anna Lucia Gomez était morte par empoisonnement. En fait, le poison ne lui était même pas destiné. Il était pour sa cousine qui ne l’avait pas bue puisqu’elle détestait cette boisson dans lequel il était.
 
Chapitre 4  » » La naissance d’un ange.
 

Quelques années plus tard, au paradis, Anna Lucia se réveilla d’un long sommeil. Elle se trouvait dans l’antre des Fondateurs. Ces derniers avaient une mission pour elle. Ils voulaient qu’elle protège les enfants de Paige Matthews Halliwell en étant leur être de lumière. Au début, Anna croyait qu’elle rêvait mais au bout de quelques explication, elle comprit que tout cela était vrai. Après mur réflexion, elle décida d’accepter. Pendant plus de 20 ans, elle suivit des « cours » sur comment être un bon être de lumière, mais aussi sur la famille Halliwell. Une semaine plus tard, elle était fin prête à aller sur terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Re: Histoire Sam 28 Fév - 21:46

Elvira Siobhán Petrovitch est née le 2 janvier à Montréal. Oui, oui, vous avez bien lu, elle est venue au monde au Québec, bien qu’elle ait des origines russe, elle est bel et bien québécoise de naissance. Contrairement à sa mère et les autres membres de sa famille, Elvira est née dans une petite maison. Il faut dire que sa mère n’avait pas eu le temps de se rendre à l’hôpital pour accoucher. Mais elle n’avait pas peur pour autant. Puisqu’elle savait que son mari, mais aussi sa mère serait à ses coté durant ce moment pénible, mais tout à la fois joyeux. Et donc c’est dans la joie et le bonheur que Siobhán vint au monde. Surtout celui de son père car il était tellement heureux qu’une jeune fille arrive enfin dans la famille. Puisque Siobhán n’était pas la première enfant à être venue au monde. Le premier enfant à venir au monde dans cette famille fut Dimitri Nikolaï. Généralement pour une jeune fille, ce n’est pas toujours plaisant avoir un grand frère, mais pour Elvira, c’était autre chose. Elle était même très contente d’avoir un grand frère pour la protégée de tout et de rien. Bon c’est vrai que, comme la plupart des filles, elle veut une certaine liberté, mais avoir un protecteur c’est toujours plus rassurant, surtout lorsqu’il y a des gars plutôt collant. Le nom que Siobhán porte vient de son arrière grand-mère paternelle. Enfin son nom complet c’était Elvira, nom de son arrière grand-mère maternelle, Siobhán, nom de son arrière grand-mère paternelle et Petrovitch, nom de famille de son père. C’était Yakim qui avait choisi le nom et en grandissant Elvira continua d’adorer son nom et le changerais pour rien au monde.
Tout le long de son enfance, elle croyait qu’elle était une simple humaine… Mais lorsqu’on apprend qu’on est un être magique, toute s’effondre autour de soit. C’est ce qui arriva à Siobhán. Le jour ou elle sut la vérité, les seuls mots qu’elle trouve furent ; « Vous m’avez menti pendant toutes ses années. Je vous déteste ! » . Siobhán ne savait pas comme gérer ça. En plus de tout ca, elle avait même qu’elle avait été adoptée et que les souvenirs de son enfance n’était que pur invention. Bon c’est peut-être un peu le fouillis. Donc en gros, sa mère et son père ne sont pas ses vrai parents et que son frère n’est pas son vrai frère… C’est plus clair ? Mais ce qu’elle ne comprenait toujours pas, c’était pourquoi lui avoir fait croire tout ceci. Elle avait le droit de savoir non. Mais le plus dure n’était pas de savoir qu’elle avait été adopté, non c’était ce qui concernait ce qu’elle était. C'est-à-dire une créature magique et elle le découvrit lorsqu’elle apprit l’existence de ses pouvoirs. Ça, se fut le déclencheur de toutes ces futures mésaventures. Puisqu’après la découverte, elle avait décidé de quitter le nid familial pour rejoindre sa grand-mère biologique à New York, mais avant de partir, mais surtout en voyant sa réaction, ses parents n’avaient pas eu d’autres choix que de tout lui expliquer du début à la fin. « Elvira, assis toi s’il te plait. Nous allons tout de raconté. Et nous te laisserons choisir pour la suite. » Klavdiya prit une grand respiration et pris les mains de son mari avant de poursuivre. « Comme nous te l’avons annoncé plus tôt, tu n’es pas notre fille biologique, mais tu es quand même notre fille ne l’oublie pas s’il te plait » Elle était maintenant en pleur et elle n’avait plus la force de continuer. Donc Yakim prit la parole et poursuivit ; « Tes parents sont originaire de Russie, mais tu es née à New York. Mais pour une raison inconnue, mais nous avons supposé que c’était à cause de ta nature, tes parents ont été tués dès ta naissance. » Yakim reprit son souffle, regarda sa femme puis se retourna vers sa fille. Elvira n’avait pas bougé de pouce et écoutait chaque parole de son père. Elle voulait en apprendre le plus possible sur sa vraie famille et surtout pourquoi elle était avec la famille Petrovitch. « Donc je suis américaine de part ma naissance, russe de part mes origines de mes vrai parents, et canadien de part mon adoption… C’est assez étrange non… » Yakim sourit et poursuivit son histoire ; « Nous sommes aussi russe Elvira c’était plus simple pour ta grand-mère. Au départ, nous étions sensé retourné en Russie, mais nous avons eu un empêchement ici. Donc nous sommes restés. La raison pour que ta grand-mère t’ait offert à nous c’est qu’elle était déjà très âgée lorsque tu es née et enfant, j’étais le meilleur ami de ta mère, avant que j’apprenne son secret bien sûr. » « Elle t’a caché son secret toute votre enfance ? Elle avait confiance en toi et tu la laissé parce que tu n’étais pas capable d’accepté ce qu’elle était ? Et moi alors tu m’accepte comme je suis ? » Yakim soupira, en faite, c’était elle qui avait coupé les ponts parce que ses parents en avait décidé ainsi, mais surtout parce qu’elle avait déménagé à New York. « Et bien disons que nous avons choisi des chemins différent, mais je l’ai toujours acceptée comme elle était. C’est pour ça que dès que j’ai appris ta naissance par ta grand-mère et surtout la mort de tes parents, nous n’avons pas pu résister. » Yakim se retourna vers sa femme. Elle avait arrêté de pleurer et regardait Elvira avec des yeux remplit de tendresse. « Dès la première fois que nous t’avons vue, nous sommes tombé sous le charme. Nous avions tellement rêvé d’avoir une fille… » « Donc vous en avez profité… Je vous croyais plus… plus… Rahh et puis basta… j’en ai assez entendu, j’ai besoin de réfléchir et surtout de m’éloigné pendant un temps pour digéré cette nouvelle. Je pense aller à New York pour rendre visite à ma grand-mère si elle est toujours en vie. » « Oui elle l’est encore… Nous avions en quelques sortes prévues ta réaction. Donc voila les informations que tu souhaite surement avoir. » Klavdiya lui tendit une lettre avec l’adresse, le nom et d’autres informations. « Merci… mais une dernière question… Et Dimitri dans tout ça, il est quoi pour moi… enfin pour vous ? Il est vote vrai fils ? » Yakim et Klavdiya se regardèrent puis d’un même accord annoncèrent a Elvira que lui aussi avait été adopté, mais cette fois légalement. Et surtout que lui aussi était une créature magique. Laquelle, ils l’ignoraient encore puisqu’il n’avait pas encore découvert ses pouvoirs.
Une fois rendue à New York depuis deux ans, et maintenant rendu à l’âge de 16 ans, elle se fit enlever par les démons qui avaient surement remarqué que ses parents ne portant plus autant d’attention à Siobhán qu’avant. Enfin comment pouvaient-ils être au courant elle n’avait pourtant pas une vie si importante pour qu’ils s’intéressent à elle. Pourquoi l’avaient-ils enlevé. Elle était pourtant qu’une simple sorcière qui ne contrôlait pas du tout ses pouvoirs. C’était la faute de l’Oracle si elle s’était fait kidnappée. Elle avait raconté que la fille d’Isaak était toujours en vie. Isaak était autre fois un démon supérieur ayant fait le vœu de protéger la source contre les forces bénéfique. Pourtant, il était tombé amoureux d’une jeune sorcière. Voila donc la raison du meurtre de ses parents et de son enlèvement. L’Oracle avait persuadé la source de l’enlevé puisqu’elle était vulnérable et serait peut-être facile à contrôler. Et avoir une hybride dans leur camps pourrait peut-être augmenter leurs chance de gagné un peu plus de terrain sur le bien. Son enlèvement dura deux ans et pendant ce temps, disons qu’elle changea du tout au tout. Elle remit tout en question. C’était surtout dû au fait que sa famille n’était toujours pas apparue pour la sortir de là. Même pas sa grand-mère qui en connaissait beaucoup sur le monde de la magie. Elle s’était elle-même sortie de cette galère, enfin presque. Elle n’avait plus vraiment de souvenir sur cette nuit. Mais lorsqu’elle était enfin arrivée chez sa grand-mère, à l’âge de 18 ans, elle apprit que sa famille de Montréal, mais aussi sa grand-mère, avait été tuées. Par des démons ? Surement ! Ils voulaient garder Elvira pour eux seul. Mais son enlèvement avait eu quelques répercussions sur la jeune hybride. L’une de ses répercussions touchait ses pouvoirs. Et donc lorsqu’elle apprit la mort de sa famille, elle perdit le contrôle et fit exploser la maison de sa grand-mère. Elle ne l’avait pas fait exprès, mais après cet accident, elle ne pouvait plus rester dans cette ville. Alors elle prit tout ce qu’elle allait avoir besoin, argent, vêtements nourriture et quitta New York pour se rendre à San Francisco. Elle devait s’éloigné le plus possible et elle avant entendu parler d’une famille qu’elle avait là-bas.
Une fois arrivée à destination, elle fit croire par illusions ou encore avec des mensonges, certaines choses aux autres, du genre, qu’elle cherchait un appartement pour vivre avec sa grand-mère qui n’avait pas pu faire le voyage avec elle puisqu’elle était très faible. Et le pire dans tout cela c’est qu’ils l’a croyait. Donc pendant quelque mois, elle vivat seule dans l’appartement, mais après quelques temps, les propriétaires, commencèrent à ce poser des questions. Elvira devait donc agir vite. Elle quitta l’appartement en vitesse après avoir fait ses valises et passa par les escaliers de secours pour pas ce faire prendre. Elle vécue longtemps comme ca, mais elle ne manquait pas d’argent puisque grâce à ses parents et sa grand-mère, elle avait hérité d’un grosse sommes d’argents. Et pendant qu’elle se promenait d’appartement en appartement, elle s’entraina à reprendre contrôle de ses pouvoirs et surtout confiance en elle. Mais cela ne se fit pas en un jour. Il lui a fallut beaucoup de temps pour y arrivée, mais elle savait qu’elle y arriverait. Quatre longues années ont passèrent et Siobhán n’était plus la fille qu’elle fut jadis. Elle a de nouveau confiance en elle et elle a reprit le contrôle de ses pouvoirs, enfin les plus facile à maitrisé, car chaque pouvoir demande une certains concentration et surtout un entrainement différent. Maintenant, elle va à l’école le jour et le soir elle chasse les démons. Son enlèvement et toutes les épreuves qu’elle a endurées, l’a beaucoup changé. Mais une chose c’était rajouter, une haine envers les démons, enfin, seulement ceux qui l’avait enlevée, car elle sait que le jour où elle s’était enfui, quelqu’un l’avait aidé. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’il ou elle était un démon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Re: Histoire Sam 28 Fév - 21:47

Félicia Melody Harnington est née il y a plus de vingt ans le 18 janvier à Montréal. Oui, oui, vous avez bien lu, elle est venue au monde au Québec, plus précisément dans une petite maison. Disons que sa mère n’avait pas eu le temps de se rendre à l’hôpital pour accoucher. Mais elle n’avait pas peur, car elle savait que son mari, mais aussi sa mère serait à ses coté durant ce moment pénible, mais tout à la fois joyeux. C’est dans la joie et le bonheur que Septynn grandit. Surtout celui de son père car il était heureux qu’une jeune fille arrive dans la famille. Mais Septynn n’est pas la première à être venue au monde. Il y a eu William avant elle, mais elle était très contente d’avoir un grand frère pour la protégée de tout et de rien. Bon comme toutes les filles, elle voulait sa liberté, mais avoir un protecteur c’est toujours plus rassurant. Le nom que Septynn porte vient de son arrière grand-mère paternelle. C’était Henry qui avait choisi le nom et en grandissant Septynn continua d’adorer son nom et le changerais pour rien au monde. Tout le long de son enfance, elle croyait qu’elle était une simple humaine… Mais lorsqu’on apprend qu’on est une sorcière, toute s’effondre autour de soit. Septynn ne savait pas comme gérer ça. En plus, elle avait été adoptée et le souvenir de son enfance avait en faite été une pur invention. Bon oui elle avait un frère, mais je veux dire que sa mère ne l’avait jamais mit au monde. Pourquoi lui faire croire cela. Lorsqu’elle découvrit ses pouvoirs, elle quitta le nid familial pour rejoindre sa grand-mère biologique à New York. Ses parents lui avaient tous expliquer et lui avait raconté que ses parents était de cette ville, mais qu’ils étaient décédé après sa naissance. Et sa grand-mère n’avait pas eu la force de l’élevé surtout dans un monde ou les démons attaques presque tout les jours. Sauf que lorsqu’elle apprit à l’âge de 12 ans qu’elle était une sorcière, elle se fit enlever par les démons qui avait bien remarqué que ses parents ne portant plus autant d’attention à Septynn qu’avant. Mais bon ce n’est pas juste à cause de ca. C’était aussi grâce à l’Oracle qu’elle s’était fait kidnappée, car cette dernière avait tout raconté ce qu’elle avait vu sur Septynn, mais aussi sur le fait qu’elle était vulnérable et serait peut-être facile à contrôler. Son enlèvement dura deux ans et pendant ce temps, disons qu’elle changea du tout au tout car aucun membre de sa famille n’avait réussi à la retrouver. Même pas sa grand-mère qui en connaissait beaucoup sur le monde de la magie. Elle c’était elle-même sortie de cette galère. Mais lorsqu’elle était enfin arrivée chez sa grand-mère, à l’âge de 14 ans, elle apprit que sa famille de Montréal, mais aussi sa grand-mère, avait été tuée par des démons. Lorsqu’elle l’apprit et avec la perte de contrôle de ses pouvoirs, elle fit exploser la maison de sa grand-mère. Elle ne l’avait pas fait exprès, mais après cet accident, elle ne pouvait plus rester dans cette ville. Alors elle prit tout ce qu’elle allait avoir besoin, argent, vêtements nourriture et quitta New York pour se rendre à San Francisco. Elle devait s’éloigner le plus possible et elle avant entendu parler d’une famille qu’elle avait là-bas. Elle n’avait que 14 ans, mais elle était très débrouillarde.

Une fois arrivée à destination, elle fit croire certaines choses aux autres, du genre, qu’elle cherchait un appartement pour vivre avec sa grand-mère qui n’avait pas pu faire le voyage avec elle puisqu’elle était très faible. Et le pire dans tout cela c’est qu’ils l’avaient crue. Donc pendant quelque mois, elle vivat seule dans l’appartement, mais après quelques temps, les propriétaires du bloque, commencèrent à ce poser des questions. Sept’ devait agir vite, mais comment. Elle dut donc quitter l’appartement en vitesse pour pas ce faire prendre. Elle vécue longtemps comme ca, mais elle ne manquait pas d’argent puisqu’elle en fessait parfois matérialisé. Et pendant qu’elle se promenait d’appartement en appartement, elle s’entraina à reprendre contrôle de ses pouvoirs et confiance en elle. Mais cela ne se fit pas en un jour. Il lui a fallut beaucoup de temps pour y arrivée, mais elle savait qu’elle y arriverait. Cinq longues années ont passée et Septynn n’est plus la fille qu’elle était avant. Elle a de nouveau confiance en elle et elle a reprit le contrôle de ses pouvoirs. Elle va à l’école le jour et le soir elle chasse les démons. Son enlèvement et toutes les épreuves qu’elle avait endurées, l’avait beaucoup changé. Mais une chose c’était rajouter, sa haine envers les démons, enfin, seulement ceux qui l’avait enlevée, car elle sait que le jour ou elle s’est enfui, quelqu’un l’a aidé et elle aimerait retrouver cette personne. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’il ou elle est un démon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Re: Histoire Sam 28 Fév - 21:49

« Mère ! Père ! Venez voir ce que nous avons trouvez ! » Je jouais à l’extérieur avec mon frère et nous venions à peine de trouver une magnifique Papillon dans notre jardin. Il était magnifique avec ces ailes bleu et noir. Père, mère, venez voir la découverte de Sellina » N’ayant pas eu de réponse de nos parents, mon frère était partie voir ce qui se passait dans la maison que notre père avait construit il y a bien des années. En fait, c’était avant la naissance de mon frère et de la mienne. Il ne nous avait jamais dit pourquoi nous avions quitté le palais… Enfin je n’étais pas censé être au courant, mais un soir alors que je n’arrivais pas à dormir, je faisais souvent des rêves étranges, j’avais entendu ma mère parler de sa famille et que son père le roi d’Irlande, était mort. Elle voulait retourner au palais pour voir sa sœur et sa mère, mais mon père le lui avait interdit. La magie était très mal vue en Irlande et mon père était un sorcier. Un autre secret que j’avais découvert par hasard. Il s’en était servi pour faire guérir une blessure à ma mère. « Alwin ! Que se passe-t-il ? » Cela commençait à faire un moment que mon frère était parti et je commençais à m’inquiéter parce que le silence c’était installer… On était seul dans le coin, donc le bruit qu’on pouvait entendre généralement, provenait de notre maison. Mais cette fois, c’était différent, le silence n’était pas comme d’habitude et ce moment me rappelait étrangement un rêve que j’avais fait la nuit dernière. Je me relevai tranquillement de notre jardin et marcha tranquillement vers la maison. C’était étrange, mais je ressentais une présence et elle ne m’était pas familière. J’avais cette capacité depuis mon plus jeune âge. Enfin j’étais capable de beaucoup de chose. À croire que j’avais hérité du coté de mon père… Avançant a pas feutré dans l’herbe, je jetai un regard aux alentour pour voir si je ne voyais pas un cheval ou des traces récente, mais rien. Enfin, il y a avait bien de l’herbe aplatie, mais cela devait surement être Alwin qui était passé par là. Je poussai la porte de la maisonnette et l’horreur que je vis me figea sur le champ. Mes parents étaient morts et il y avait du sang partout et aucune trace de mon frère. Sans attendre, je couru vers les bois.

Cela faisait plusieurs heures que je courais dans les bois sans vraiment savoir ou j’allais. À part la forêt qui entourait la maison, je ne connaissais pas le reste. Lorsque j’étais plus jeune, il m’arrivait d’aller chasser avec mon frère. C’était lui qui m’avait appris à chasser, et à me défendre en cas de soucis. Depuis ce temps-là, je gardais toujours une petite dague sous mes robes. Mon frère…. Une larme coula sur ma joue. « Alwin, ou es-tu ? Après avoir trébuché sur une racine qui sortait de terre, je reste ventre contre terre. Je n’en pouvais plus. Je n’avais plus de force pour me relever. J’ai dû perdre connaissance puisque lorsque j’ouvris les yeux, il y avait une inconnue devant moi. Elle venait d’allumer un feu et faisait cuire de la viande. C’était surement un lapin avec la taille que l’animal avait. C’était mieux que rien, mais je ne savais pas ce qu’elle allait faire de moi. Je jetai un regard autour de moi et je vis quelques babioles. Elle devait surement vivre ici, parce qu’elle n’avait pas l’air d’avoir vu la civilisation depuis un moment. Juste à voir son attitude et la façon dont elle mangeait. Elle me tendit un morceau de viande que j’acceptai avec joie. Je n’avais pas mangée depuis des heures et j’avais tellement faim que j’aurai pu dévorer ce lapin à moi seule. Il commençait à faire noir et froid, mais l’inconnue me tendit une couverture en me disant ; « tiens, dors t’as besoin de reprendre des forces. » Directe et limite froid, je ne me fis pas prier. Je pris la couverture et me couvrit avec. Cela ne me prit que quelques secondes pour sombrer dans un sommeil profond. Je n’avais pas dormir paisiblement depuis des années. Toujours des rêves ou cauchemars qui me réveillaient à chaque fois. Mais cette nuit, je dormis comme un enfant. Le lendemain matin, je ne vis pas l’inconnue, elle était surement partie chasser. Cependant, je vis une simple gourde d’eau et un petit coin de couverture déchirer avec de la viande froide. Elle l’avait surement préparé pour moi. Je le prix et repris ma marche. Je ne savais pas du tout dans quel direction j’allais, mais cela m’étais égale. J’espérais seulement tomber sur l’homme que j’avais vu dans mes rêves. Il était charmant et il avait un sourire à faire fondre les cœurs. Si je me fiais au soleil, je devais marcher depuis trois heures environs avant d’arriver à une route tracé de terre. Des chariots devaient souvent passer ici puisqu’il y a avait des traces faites depuis plusieurs années ainsi que des trous puisque je trébuchai à nouveau et sali ma robe de terre. C’est à ce moment-là que j’entendis des bruits de sabots derrière moi. J’eus juste le temps de rouler vers la droite pour échapper aux chevaux derrière moi. Je soupirai de soulagement et un petit sourire apparu au coin de mes lèvres dessécher par le temps qu’il faisait. J’ouvris les yeux et me figea. L’homme que j’avais vu dans mon rêve était devant moi et me tendis la main. « Est-ce que tout va bien mademoiselle ? » Toujours figée, je ne me rendis même pas compte que j’étais debout. J’étais trop perdue dans mes pensées pour me rencontre compte de ce qui se passait sous mes yeux. J’avais rêvé que mes parents se faisaient tuer et pouf c’était arrivé, maintenant, il y avait eu le rêve sur l’homme et le voilà devant moi. J’avais un don. Celui de voir le futur… Je secouai légèrement la tête afin de me sortir de mes pensées puis souris à l’homme ; « Je n’aie rien de cassé, seulement quelques ecchymose et une coupure ou niveau de la joue » Je lui souris timidement redoutant l’ultime question ce qui ne tarda pas à arriver. « Que fait une demoiselle comme vous, seule et venant de la forêt. » Que pouvais-je répondre à cela sans avoir l’air suspect. J’étais d’origine irlandaise, mais je vivais en Angleterre depuis ma naissance dans une petite maisonnette dans une plaine éloignée de tout et que mes parents venait de se faire assassiner et que mon frère avait disparu sans laisser de traces. Non, je ne pouvais lui dire cela. « Je dois vous avouer que je l’ignore. Je me souviens que la veille j’étais chez moi et je jouais dans le jardin avec mon frère et à mon réveille ce matin j’étais dans les bois dans cet état. » Il me sourit et me toucha le front avec une telle douceur que je me perds dans son regard. « Vous avez surement du vous cogner la tête en trébuchant » Il me sourit et me tendit la main « Venez, je vous amène en ville pour soigner vos blessures. »


Cela faisait quelques années que je vivais avec Tristan. Enfin quelques années… plutôt deux ans environs. Suite à notre rencontre, il m’avait aidé et soignée, mais depuis ce moment, j’étais resté a ses cotés parce que j’étais tombé amoureuse de lui dès notre rencontre. Mais en deux ans, de nombreux évènement c’était déroulé. La mort du roi Arthur et de sa femme, la découverte de mes dons pour la voyance, mais aussi pour autres choses et que mon frère était toujours en vie, mais qu’il ne voulait pas venir à Camelot. Enfin je le savais puisqu’il avait retrouvé ma trace et m’avait fait parvenir un grimoire qui avait appartenue à mon père et dans lequel, je pou vais retrouver des formules magiques. Alors j’avais raison. Mon père était bel et bien un sorcier et toute sa famille aussi. C’était surement pour cette raison que ma mère avait quitté son palais pour vivre ici. Avec la découverte de mon don, j’avais commencé à l’utilisé afin d’aider les paysans et de cette façon, je gagnée aussi de l’argent. Je savais que la magie était mal vue, mais j’essayais de me faire discrète. De plus, j’avais changé mon nom pour Alix. Ainsi de cette façon, je pouvais me cacher sans que l’on me reconnaisse. Et c’est en faisant de travaille que je fis la rencontre d’une jeune noble du nom d’Eileen. Parce que je l’aidais souvent, j’ai gardé sa confiance, mais aussi son aide. À chaque fois que les chevaliers passait dans le coin, elle me cacher dans sa maison. Tristan était au courant de mes dons puisque je lui en avais parlé, mais il ne voulait pas que je m’en serve à Camelot. Il avait trop peur qu’on me brûle sur le buché. Je lui avais même dis ; « Ne t’inquiète surtout pas pour moi, je vois l’avenir, alors je ne me ferai jamais prendre. » Je lui avais souris et l’avais embrassée par la suite. Il avait ri et m’avait rendu mon baiser. Maintenant, nous vivons le parfaite amour et j’attends avec impatience le moment où il me demandera en mariage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Re: Histoire Sam 28 Fév - 21:50

« Je rêve parfois que ce monde n’est pas le mien. Que ce monde n’existe pas, pourtant j’ai toutes les preuves devant moi. Mais je n’arrive pas à y faire face seule et démunie devant ce qui s’offre à moi. Je me sens sans vie ou simplement à moitié vivante depuis qu’elle a disparue. C’est de sa faute si je suis devenue qui je suis maintenant. J’avais tout et elle m’a tout enlevée. Famille, argent et même un toit. J’ai été vagabonde pendant un certain temps, mais depuis, j’ai réussi à refaire ma vie tranquillement. Je vis dans un petit appartement avec une amie, je travail dans un café près de chez moi. Une vie toute simple jusqu’à ce que je la revois. Elle est passée devant moi sans même me regarder. Comme si je n’existais pas. Elle a terriblement changé, mais je vais tout faire pour découvrir ce que c’est passé cette nuit la…. Pour vous aider à comprendre, laisser moi vous expliquer comment tout est arrivé. »



Mia était en train d’écrire dans son journal. Depuis quelques temps, elle n’allait pas très bien. Elle devait se vider le cœur et son journal était le seul ami en qui elle avait confiance. De plus, depuis plusieurs mois, la vie familiale était un enfer depuis que sa sœur jumelle avait disparue. Mia et sa sœur étaient partie vivre chez leur père alors qu’elles avaient seulement 5 ans. Leur mère n’avait pas beaucoup de temps à leur consacrer. Mais les deux jeunes filles n’avaient pas du tout regretté le choix de leurs parents puisque toute les deux s’entendaient à merveille avec leur père. Elles fessaient les 400 coups avec lui, ils fessaient aussi du camping, du shopping, de la survie en forêt et pleins d’autres activités. Le plus facile serait de leur demander ce qu’elles n’avaient pas encore fait. La liste était beaucoup moins longue. Elles préféraient même passée plus de temps avec son père qu’avec leurs ami(e)s. Seulement certains jours, contrairement à sa sœur, Mia ne pouvait s’empêche de penser à sa mère et ce qu’elle devait faire au même moment. C’était drôle à dire, mais elle lui manquait. Elle était furieuse contre sa mère de ne pas prendre des nouvelles de ses filles, mais elle lui manquait pareil. Malgré tout, elle oubliait vite et partait toujours faire une activité avec sa sœur et son père et toutes ses idées noirs quittait sa tête.

Le temps s’était écouler et Mia était rendu à l’âge de 18 ans tout comme sa sœur. Pendant qu’elle fessait du ménage dans le grenier, elle avait retrouvé des lettres venant de sa mère. Il y en avait même plusieurs. Toutes cachées dans une boite au fond d’un coffre. Son père avait donc caché la vérité à ses deux filles. Il leur avait fait croire durant toutes ses années que leur mère ne voulait plus rien savoir d’elles. Mais pourquoi ? Mia l’avait harcelé pendant des semaines, mais aucunes réponses ne sortaient de la bouche de son père. Un soir alors qu’elle s’était sauvée de la maison, elle avait décidé de lire les lettres une par une. Dans l’une d’elle, Mia apprit le jour de sa naissance et comment elle et sa sœur avaient été le plus beau cadeau de la famille. Sa mère n’avait fait que des fausses couches avant d’avoir des jumelles qui était devenue par la suite les petits miracles. Elle apprit plusieurs choses sur ses origines, sa ville natale, etc. Elle revit même quelque personne de la réserve ou elle avait grandit, comme un certain Zacharya Shawlee qu’elle revit dans un vague souvenir et même Jake Shawlee. Elle se souvenu qu’elle avait été amoureuse de lui lorsqu’ils étaient jeune. Elle fit le tour de ses lettres apprenant davantage d’informations sur sa naissance, son enfance avant ses 5 ans et sur les autres habitants de la réserve. Elle aimerait bien les rencontrés un jour. Au moment ou elle allait lire une autre lettre, son cellulaire se mit à vibrer dans sa poche de manteaux. Elle le prit et regarda de qui venait l’appel, c’était son père. Elle le prit tranquillement, sans aucune presse et répondit ;

MIA_ « Oui papa je sais je dois rentrer il est tard… »



Et elle raccrocha. Elle n’avait rien à lui dire de plus après qu’il lui ait menti. Elle ramassa ses effets les remit dans son sac et fila rapidement à la maison. Elle voulait pas mettre encore plus son père en colère qu’il ne l’était déjà. Seulement lorsqu’elle arriva à la maison. Elle le retrouva étendue sur le sol et la maison était sans dessus dessous. Elle se rua sur lui et lui parla pour le calmer. Elle sortie son cellulaire en vitesse et téléphona aux urgences. Elle leva les yeux de son père et regarda la maison saccagé. Quelqu’un était entré et avait mit la maison sans dessus dessous. Mia cria plusieurs fois le nom de sa sœur, mais celle-ci ne répondit pas. Son père lui dit dans un murmure que sa sœur avait disparue… C’était étrange… Elle regarda à nouveau son père, mais elle n’arrivait pas à faire quelque chose pour l’aider. C’était comme si elle était bloquer par la peur de le perdre. Elle resta auprès de lui entendant les ambulanciers, mais ils ne furent pas assez rapides. Son père décéda dans ses bras. Ne supportant plus de le regarder ainsi, elle recula et alla se mettre dans un coin… Elle était en état de choc… Elle n’en croyait pas ses yeux… Elle n’avait pas eu le temps de s’excuser auprès de son père. Elle regrettait tout ce qu’elle avait dit elle n’avait pas eu le temps de le lui dire. Elle resta longtemps dans cet état et n’eut même pas conscience quand les ambulanciers et la police étaient arrivés. Elle n’arrêtait pas de dire qu’elle devait appeler sa mère, mais elle ne connaissait pas le numéro. Elle répétait aussi qu’elle devait rester à la maison pour attendre le retour de sa sœur. Mais elle avait disparue sans laisser aucun mots, ni de traces ! Elle était en état de choc et elle ne savait même pas ce qu’elle disait. Après quelque minutes, elle se réveilla enfin et senti comme un léger changement en elle. Elle regarda les policiers et s’excusa pour sa façon d’agir. Elle rajouta aussi qu’elle devait rester à la maison et qu’elle devait téléphoner pour se trouver un endroit ou vivre ou quelque chose du genre. Elle venait d’être majeure, mais elle ne voulait pas rester seule. Elle les raccompagna à la porte en les rassurant que tout allait bien. Une fois la porte fermé, elle couru vers son sac et chercha une lettre qu’elle avait lu plus tôt. Elle avait vue un numéro de téléphone. Elle prit son téléphone et appela. Une femme répondit à l’autre bout du fil.

MIA_ « Maman ? C’est Mia… J’ai quelque à t’annoncer… »
WINAMA_ « Mia ! Que se passe-t-il, comment vas-tu ? Alors tu as trouvé mon numéro dans une de mes lettres ? »
MIA_ « Oui maman… Enfin papa m’avait caché que tu écrivais des lettes pour moi et Anna. Je les ai trouvés hier seulement… Mais ce n’est pas pour ça que je te téléphone… Papa est décédé… Enfin plutôt mort en essayant de se défendre. Et Anna a disparue. La maison est sans dessus-dessous et je ne sais pas quoi faire… »

Mia ne pu s’empêcher de pleurer. Elle vivait trop d’émotions en même temps et elle se retrouvait seule face à cette situation. Son père était mort, sa sœur avait disparue et la maison était détruite.

WINAMA_ « Oh mon dieu ! Est-ce que tu vas bien ? Je vais venir si tu veux pour organiser les funérailles et tout !
MIA_ « Non maman c’est correct, papa ne voulait rien de gros de toute façon, alors se sera vite faits. Je vais aussi faire emballer mes effets, ceux d’Anna et ceux de papa, faire le trie et envoyer le reste chez toi. Je vais venir vivre avec toi maman ! »
WINAMA_« Oui d’accord. Avec joie. Il y a ta chambre qui t’attend et je crois que les autres de la réserve seront très contents de te revoir parmi nous ! Surtout ce Jake ! »
MIA_ « Bon je vais te laisser, j’ai des choses à organiser. »

Elle salua sa mère et raccrocha le combiné. Elle devait préparer tout pour les funérailles et elle devait aussi s’occupée du reste de la maison. Elle réussi à faire le tout en une semaine. Une semaine était passée depuis la mort de son père et l disparition de sa sœur. La maison était presque vide il ne restait que quelques effets qu’elle apporterait avec elle dans l’avion. Il lui restait seulement un jour à Vancouver et elle voulait en profité le plus possible. Elle prit son sac et ses clefs puis quitta la maison après avoir verrouillé. Elle voulait aller au cimetière pour voir la tombe de son père. Il lui restait quelque truc à lui dire. Elle n’avait pas eu le temps, mais elle s’était dit que c’était mieux de le faire maintenant. Comme dit le dicton, mieux vaut tard que jamais. Une fois arrivée au cimetière, Mia se dirigea tranquillement vers la tombe de son père. Elle avait un joli bouquet à la main puisque l’ancien devait être fané depuis quelques jours. Arrivée, elle échangea les deux bouquets et jeta le vieux sur le sol. Elle se mit à genou sur la tombe et pria calmement. Quelques secondes passèrent et Mia ouvrit les yeux.

MIA_ « Bonjour Papa… C’est moi ta petite fille… Je voulais juste te dire que je m’excuse pour tout ce que j’ai fait. Je n’aurais pas due réagir ainsi. Je sais que tu voulais seulement nous protégé. Mais je suis assez grande maintenant…. Je suis venue pour te dire que je vais vivre chez maman maintenant. Elle est au courant et ne t’inquiète pas, je vais tout faire pour retrouver Anna. C’est ce que je dois faire. Au revoir papa ! »

Elle fit un léger sourire puis se remit debout. Elle devait maintenant partir pour l’Oregon, petite états du nord-ouest des États-Unis. Son avion décollait dans quelque heure et le temps de se rendre à l’aéroport, elle devait partir maintenant. En se retournant, elle vit son ancien petit ami. Ethan était la devant elle en train de la regarder… Elle lui avait dit quelques jours plus tôt qu’il ne pouvait plus être ensemble puisqu’elle quittait la ville pour se rendre chez sa mère. Pourtant elle l’aimait encore. Ils restèrent là pendant quelques minutes à se fixer puis il brisa enfin le silence.

ETHAN _ « Mia… Je suis content de te voir… J’aurais aimé te rencontrer dans un autre endroit, mais je sais que tu te trouverais ici aujourd’hui. Il faut que je te parle c’est important. »
MIA_ « Ethan, écoute je t’ai dit ce que j’avais à dire. Je dois partir maintenant. Au revoir. »
ETHAN _ « Non attends, tu ne peux pas partir comme ça s’en m’avoir écouté. »
MIA_ « Que veux-tu Ethan… Tu n’as que deux minutes…. »

Ils restèrent de nouveau là à se fixée. Elle devait partir et elle le savait, mais elle devait aussi donner sa chance à Ethan puisqu’il ne l’avait pas eu plutôt. Malheureusement, les deux minutes passèrent et Ethan n’arriva toujours pas à lui ce qu’il avait sur le cœur. Mia soupira et lui tourna le dos.

MIA_ « Je suis désolé Ethan mais tes deux minutes sont passée et je dois partir. A dieu maintenant. »

Elle se remit en marche et ne se retourna pas une seule fois avant d’atteindre l’entrée du cimetière. Un taxi l’attendait déjà. Elle ouvrit la porte et puis c’est seulement à ce moment la qu’elle se retourna. Elle vit Ethan encore devant la tombe de son père qui la regardait. Elle laisse sortir un dernier soupir puis entra finalement dans le taxi.



La voila maintenant dans l’avion. Le vol risquait d’être long, mais Mia avait de quoi à faire. Elle avait son portable avec elle et son passe temps c’était d’écrire son journal. Elle aimait bien garder toute les traces de sa vie au cas où il lui arrivait quelque chose. En plus elle n’avait pas envie de regarder les films qui jouaient vue qu’elle les avaient déjà vues. Elle aurait pu dormir et être en forme une fois arriver, mais pour la première journée, elle n’avait pas trop le gout de parler avec sa mère. Donc elle pensait dormir une fois rendu à la maison. Elle savait aussi qu’elle allait revoir des fantômes du passée, mais cela devait arriver un jour ou l’autre. Mais au moment ou elle ferma son ordinateur, une hôtesse de l’air vint l’informer qu’il allait bientôt atterrir. Et bien le voyage n’aurait pas durée longtemps. Mia remercia la jeune femme d’un sourire et puis boucla sa ceinture. Elle n’avait pas si hâte que ça d’atterrir, mais elle ne pouvait pas rester indéfiniment dans l’avion non plus.

Une fois l’avion atterrir, Mia quitta l’avion avec sa petite valise et son sac. Elle se dirigea tranquillement vers les valises et essaya de repérer les siennes. Une fois faits, elle les prit une par une et les mit sur un chariot qu’elle avait récupéré un peu avant d’arriver. Elle marcha tranquillement vers les portes menant vers le monde qui attendait les arrivants. Elle regarda chaque personne une à la fois avant de repérer sa mère.

WINAMA_ « Mia ! Je suis là. Allez viens ! »

Mia fit un petit sourire par gentillesse et se dirigea vers elle. Mais elle n’était pas seule. Un homme assez grand était à ses coté. C’était surement Zacharya Shawlee. Mia se souvenait vaguement de lui. Elle l’aimait bien quand elle était petite. Elle jouait souvent avec son fils Jake… Justement Jake se trouvais là lui aussi. Elle lui sourit et se retourna vers sa mère.

MIA_ « Salut maman… Hum qu’est ce qu’ils font là ? »

Elle ne voulait pas paraitre méchante, mais elle était seulement curieuse. Elle ne les avait pas vue depuis longtemps alors pourquoi seraient ils venue la chercher.

WINAMA_ « Ils sont venu te souhaiter la bienvenue et aussi pour nous aider avec tes valises. »
ZACHARYA_ « Faut pas en vouloir à ta mère Mia, c’est nous qui avons voulu venir pour te revoir. On voulait être les premiers à te souhaiter la bienvenue. »
JAKE_ « Salut Mia… Wow tu as beaucoup changé ! »




Mia sourit à la remarquer de Jake. En faite, elle était plutôt contente… Elle avait toujours ressentie quelque chose pour lui et maintenant qu’il avait vieilli, il était devenu un homme…plutôt canon… Elle rougit un peu et ajouta elle aussi ;

MIA_ « Et bien toi aussi mon cher Jake ! »

Puis elle se retourna vers sa mère. Elle avait hâte d’aller dormir. Le voyage avait été long et puis de toute façon elle ne savait pas de quoi parler. Elle n’avait pas vue sa mère depuis tellement longtemps et en plus il y avait Zacharya et Jake alors depuis devait elle parler ? Pas de son père c’est sur…

MIA_ « Maman, on peut y aller maintenant je suis morte… »

Elle regarda sa mère puis se rendit compte que sa remarque pouvait porter à confusion.

MIA_ « Ne pensez pas que votre compagnie m’ennui, mais disons que je n’ai pas trop dormit c’est temps-ci. »

Elle entendit rire Zacharya et Jake et se rendit compte que finalement c’était une bonne raison. Elle soupira et finit par se mettre à rire elle aussi. Cette ambiance lui avait tellement manqué. Elle s’approcha et les prit un par un dans ses bras. Bon avec Jake c’était un peu bizarre mais aucun des deux ne le montra. Elle les regarda encore pendant quelques minutes jusqu’au moment ou sa mère déclara ;

WINAMA_ « Bon allez, en route vers la maison. Mia n’a pas l’air bien. Elle a besoin de sommeil. Jake demain tu pourrais lui faire visiter la réserve. Je ne suis pas sur qu’après toute ses années, elle se souvienne de tout. »
JAKE_ « D’accord avec joie. Je suis sur que les autres de la réserve seront content de la revoir. »

Mia les regarda tour à tour puis sourit. Elle avait des choses à rattraper. Mais elle commençait à être contente d’être de retour ici. Elle donna l’une de ses valises à Jake et tout les quatre quittèrent l’aéroport pour se rendre à la maison des Blackwood.



Voila maintenant deux ans que toute cette belle vie a duré. Seulement, il faut une fin à tous. Et la fin pour Mia à commencer lorsqu’elle revit sa sœur durant un voyage a Seattle. Sur le coup, elle n’avait pas réagit, mais elle l’avait bien reconnue. Elle s’était mise à lui courir après, mais Anna n’avait pas l’air de l’entendre. C’est durant une nuit que Mia découvrit ce que sa jumelle était devenue. Un vampire. Pourtant ces créatures ne sont que de la fiction ! Sauf que Mia avait la preuve devant elle que tout ça existait. Elle s’approcha doucement de sa sœur et essaya de l’interpeller.

MIA_ « Anna…? C’est moi Mia, ta sœur jumelle. Tu te souviens ? Tu pourrais me regarder au moins ! »

Mia regretta ses mots lorsqu’elle vit sa sœur se jeter sur elle. Sauf qu’au moment ou Anna s’apprêta à mordre Mia, une jeune femme brune arriva par derrière et projeta Anna plus loin. Mia était perdue. Elle ne savait pas ce qui c’était passé sous ses yeux. Lorsqu’elle regarda aux alentours, elle vit Anna s’enfuir et la jeune femme se diriger vers elle.

AMBRE_ « Est-ce que tout va bien ? »
MIA_ « Je crois oui… C’était quoi ça ! Enfin je sais ma sœur jumelle devenue vampire… Mais pourquoi elle ne me reconnaît pas. Comment a-t-elle pu devenir ainsi. »

À se moment là, Mia se perdit dans ses pensées. Elle se souvenait le soir ou sa sœur avait disparue. Anna avait du partir à sa recherche ou alors des voleurs ou vampires c’était introduit dans leur maison et avait kidnappé Anna pour leur repas. Elle secoua la tête et regarda la femme.

MIA_ « Je suis désolé, mais je préfère renter chez moi… »

Elle tourna les talons et quitta la ruelle. Pendant des jours et des jours, elle resta enfermer chez elle et fit plusieurs recherches sur les vampires et sur la ville de Seattle. Elle découvrit plusieurs informations du genre « Des disparitions inquiète la ville » et « Les morts sont de plus en plus nombreux ! ». Mais pour en savoir plus, elle devait retrouver cette femme qui l’avait sauvée. Elle pourrait peut-être l’aider dans sa rechercher et dans sa formation de chasseuse. Elle était débutante, mais elle voulait comprendre ce qui était arrivée, mais aussi empêcher que cela se reproduise avec d’autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Re: Histoire Sam 28 Fév - 21:54

1989 - Premier souffle de vie.
C’était un jour d’été soit le vingtième jour du huitième mois. Bon d’accord pour ceux qui n’ont rien compris à la date, Jazabelle est née le 20 aout 1989, soit il y a vingt-deux ans. Une fois née, Jazabelle reçu toute l’amour possible. Enfin de son frère et de sa mère surtout. De son père c’est une autre histoire. Donc grâce à sa mère et son frère, Jazabelle eut une enfance plutôt agréable. Elle eut pratiquement tout ce qu’elle voulait. Poupée, vêtement, jouets, etc. Disons que sa mère faisait tout pour rendre sa petite fille joyeuse tout comme son grand frère qui avait pris un petit boulot pour aider. Lorsqu’elle était née, son père avait quitté la maison pour se refaire une nouvelle vie avec sa maitresse. Pas très sympa pour sa famille non ? Mais cela n’a pas empêché sa mère d’épouser un nouvel homme aux apparences trompeuses. Pourquoi je dis ça ? Et bien c’est simple. Lorsque sa mère la connue, Lane était un homme duce, gentil et à l’écoute. Enfin l’homme parfait. Une fois qu’il eut épousé sa mère, pour la fortune familiale, il commença à changer. Surtout lorsqu’il avait appris qu’il n’hériterait pas de la fortune s’il advenait que Sephora décède. Donc c’est à se moment la, il est devenue violent. Pas seulement envers sa nouvelle femme mais aussi de sa belle-fille. Et cela dura un peu plus de dix ans.

1999 – Un meurtre qui change tout.
Dix années se sont écouler avant que se jour n’arrive. Pendant dix ans, Jazabelle et sa mère Sephora se sont fait mal traiter peur Lane. Mais un jour ou s’en était trop pour Jazz, elle prit un couteau dans la cuisine puis alla retrouver son beau-père dans sa chambre avant de lui transpercé le cœur. Plutôt sadique pour une fille de dix ans non ? Et bien lorsqu’on est à bout de cette maltraitance, je crois qu’on a plus vraiment le choix. Mais le plus beau dans tout ca, c’est qu’elle ne fut accusée de rien. C’était de la légitime défense. Enfin sa mère et elle avait fait croire que c’était la vérité. Elle avait tous mis en scène pour que les policiers croient leur version. Et puis, il y avait plusieurs témoins. Les voisins avait toujours été a l’affut des potins, mais surtout, chacun d’eux remarquait a chaque jours de nouveau bleus sur les corps des deux jeunes femmes. Seulement, après cela Jazz ne fut plus la petite jeune fille tranquille et douce. Puisque dans ses veines coulait le sang de loup-garou et lorsqu’elle avait tué son beau-père, le sang de loups avait pris le dessus. Et donc a la premier pleine lune, elle se transforma, non pas sans douleur, en loup garou. Cependant, cela ne surprit pas sa mère puisque cette dernière était déjà au courant puisque son premier mari en été un. Donc elle aida Jazabelle avec ce qu’elle avait hérité.

2000 – 2001 - Une nouvelle vie commence.
Un an s’est écouler et depuis, Jazabelle vit une vie presque meilleure de ce qu’elle avait avant. Enfin, à seulement douze ans, elle est une enfant brillant et rien ne lui fait obstacle. Enfin ce que je veux dire, c’est qu’elle a peur de rien et elle arrive à tout faire. Elle a de bonnes notes et elle a même sauté quelques années durant son cheminement qu’elle est arrivée à l’école très jeunes. Au lycée, elle fut Cheerleader, et même miss populaire. Par la suite, elle quitta sa ville natale pour aller à Yale et étudia pour devenir professeur de sport. Enfin ce n’était pas sa première matière, mais faire carrière dans le mannequin ne lui disait rien. C’était plutôt un passe temps qu’elle aimait bien faire de temps en autres pour aider, mais elle n’en aurait pas fait une carrière. Donc après avoir fini ses études à seulement vingt deux ans, elle se retrouve à Mystic Fall puisqu’un emploi comme enseignante en sport avait été libéré et ayant eu un coup de cœur pour la ville lorsque sa mère lui avait raconté que c’était la ville natale de son père, y avait postulé sans hésitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Histoire

Revenir en haut Aller en bas
HistoireVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
to build a home  :: ADMINISTRATION :: VIP Room :: Partenariats-