AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

fantastiqueVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: fantastique Sam 5 Jan - 2:24

Elvira Siobhán Petrovitch est née le 2 janvier à Montréal. Oui, oui, vous avez bien lu, elle est venue au monde au Québec, bien qu’elle ait des origines russe, elle est bel et bien québécoise de naissance. Contrairement à sa mère et les autres membres de sa famille, Elvira est née dans une petite maison. Il faut dire que sa mère n’avait pas eu le temps de se rendre à l’hôpital pour accoucher. Mais elle n’avait pas peur pour autant. Puisqu’elle savait que son mari, mais aussi sa mère serait à ses coté durant ce moment pénible, mais tout à la fois joyeux. Et donc c’est dans la joie et le bonheur que Siobhán vint au monde. Surtout celui de son père car il était tellement heureux qu’une jeune fille arrive enfin dans la famille. Puisque Siobhán n’était pas la première enfant à être venue au monde. Le premier enfant à venir au monde dans cette famille fut Dimitri Nikolaï. Généralement pour une jeune fille, ce n’est pas toujours plaisant avoir un grand frère, mais pour Elvira, c’était autre chose. Elle était même très contente d’avoir un grand frère pour la protégée de tout et de rien. Bon c’est vrai que, comme la plupart des filles, elle veut une certaine liberté, mais avoir un protecteur c’est toujours plus rassurant, surtout lorsqu’il y a des gars plutôt collant. Le nom que Siobhán porte vient de son arrière grand-mère paternelle. Enfin son nom complet c’était Elvira, nom de son arrière grand-mère maternelle, Siobhán, nom de son arrière grand-mère paternelle et Petrovitch, nom de famille de son père. C’était Yakim qui avait choisi le nom et en grandissant Elvira continua d’adorer son nom et le changerais pour rien au monde.
Tout le long de son enfance, elle croyait qu’elle était une simple humaine… Mais lorsqu’on apprend qu’on est un être magique, toute s’effondre autour de soit. C’est ce qui arriva à Siobhán. Le jour ou elle sut la vérité, les seuls mots qu’elle trouve furent ; « Vous m’avez menti pendant toutes ses années. Je vous déteste ! » . Siobhán ne savait pas comme gérer ça. En plus de tout ca, elle avait même qu’elle avait été adoptée et que les souvenirs de son enfance n’était que pur invention. Bon c’est peut-être un peu le fouillis. Donc en gros, sa mère et son père ne sont pas ses vrai parents et que son frère n’est pas son vrai frère… C’est plus clair ? Mais ce qu’elle ne comprenait toujours pas, c’était pourquoi lui avoir fait croire tout ceci. Elle avait le droit de savoir non. Mais le plus dure n’était pas de savoir qu’elle avait été adopté, non c’était ce qui concernait ce qu’elle était. C'est-à-dire une créature magique et elle le découvrit lorsqu’elle apprit l’existence de ses pouvoirs. Ça, se fut le déclencheur de toutes ces futures mésaventures. Puisqu’après la découverte, elle avait décidé de quitter le nid familial pour rejoindre sa grand-mère biologique à New York, mais avant de partir, mais surtout en voyant sa réaction, ses parents n’avaient pas eu d’autres choix que de tout lui expliquer du début à la fin. « Elvira, assis toi s’il te plait. Nous allons tout de raconté. Et nous te laisserons choisir pour la suite. » Klavdiya prit une grand respiration et pris les mains de son mari avant de poursuivre. « Comme nous te l’avons annoncé plus tôt, tu n’es pas notre fille biologique, mais tu es quand même notre fille ne l’oublie pas s’il te plait » Elle était maintenant en pleur et elle n’avait plus la force de continuer. Donc Yakim prit la parole et poursuivit ; « Tes parents sont originaire de Russie, mais tu es née à New York. Mais pour une raison inconnue, mais nous avons supposé que c’était à cause de ta nature, tes parents ont été tués dès ta naissance. » Yakim reprit son souffle, regarda sa femme puis se retourna vers sa fille. Elvira n’avait pas bougé de pouce et écoutait chaque parole de son père. Elle voulait en apprendre le plus possible sur sa vraie famille et surtout pourquoi elle était avec la famille Petrovitch. « Donc je suis américaine de part ma naissance, russe de part mes origines de mes vrai parents, et canadien de part mon adoption… C’est assez étrange non… » Yakim sourit et poursuivit son histoire ; « Nous sommes aussi russe Elvira c’était plus simple pour ta grand-mère. Au départ, nous étions sensé retourné en Russie, mais nous avons eu un empêchement ici. Donc nous sommes restés. La raison pour que ta grand-mère t’ait offert à nous c’est qu’elle était déjà très âgée lorsque tu es née et enfant, j’étais le meilleur ami de ta mère, avant que j’apprenne son secret bien sûr. » « Elle t’a caché son secret toute votre enfance ? Elle avait confiance en toi et tu la laissé parce que tu n’étais pas capable d’accepté ce qu’elle était ? Et moi alors tu m’accepte comme je suis ? » Yakim soupira, en faite, c’était elle qui avait coupé les ponts parce que ses parents en avait décidé ainsi, mais surtout parce qu’elle avait déménagé à New York. « Et bien disons que nous avons choisi des chemins différent, mais je l’ai toujours acceptée comme elle était. C’est pour ça que dès que j’ai appris ta naissance par ta grand-mère et surtout la mort de tes parents, nous n’avons pas pu résister. » Yakim se retourna vers sa femme. Elle avait arrêté de pleurer et regardait Elvira avec des yeux remplit de tendresse. « Dès la première fois que nous t’avons vue, nous sommes tombé sous le charme. Nous avions tellement rêvé d’avoir une fille… » « Donc vous en avez profité… Je vous croyais plus… plus… Rahh et puis basta… j’en ai assez entendu, j’ai besoin de réfléchir et surtout de m’éloigné pendant un temps pour digéré cette nouvelle. Je pense aller à New York pour rendre visite à ma grand-mère si elle est toujours en vie. » « Oui elle l’est encore… Nous avions en quelques sortes prévues ta réaction. Donc voila les informations que tu souhaite surement avoir. » Klavdiya lui tendit une lettre avec l’adresse, le nom et d’autres informations. « Merci… mais une dernière question… Et Dimitri dans tout ça, il est quoi pour moi… enfin pour vous ? Il est vote vrai fils ? » Yakim et Klavdiya se regardèrent puis d’un même accord annoncèrent a Elvira que lui aussi avait été adopté, mais cette fois légalement. Et surtout que lui aussi était une créature magique. Laquelle, ils l’ignoraient encore puisqu’il n’avait pas encore découvert ses pouvoirs.
Une fois rendue à New York depuis deux ans, et maintenant rendu à l’âge de 16 ans, elle se fit enlever par les démons qui avaient surement remarqué que ses parents ne portant plus autant d’attention à Siobhán qu’avant. Enfin comment pouvaient-ils être au courant elle n’avait pourtant pas une vie si importante pour qu’ils s’intéressent à elle. Pourquoi l’avaient-ils enlevé. Elle était pourtant qu’une simple sorcière qui ne contrôlait pas du tout ses pouvoirs. C’était la faute de l’Oracle si elle s’était fait kidnappée. Elle avait raconté que la fille d’Isaak était toujours en vie. Isaak était autre fois un démon supérieur ayant fait le vœu de protéger la source contre les forces bénéfique. Pourtant, il était tombé amoureux d’une jeune sorcière. Voila donc la raison du meurtre de ses parents et de son enlèvement. L’Oracle avait persuadé la source de l’enlevé puisqu’elle était vulnérable et serait peut-être facile à contrôler. Et avoir une hybride dans leur camps pourrait peut-être augmenter leurs chance de gagné un peu plus de terrain sur le bien. Son enlèvement dura deux ans et pendant ce temps, disons qu’elle changea du tout au tout. Elle remit tout en question. C’était surtout dû au fait que sa famille n’était toujours pas apparue pour la sortir de là. Même pas sa grand-mère qui en connaissait beaucoup sur le monde de la magie. Elle s’était elle-même sortie de cette galère, enfin presque. Elle n’avait plus vraiment de souvenir sur cette nuit. Mais lorsqu’elle était enfin arrivée chez sa grand-mère, à l’âge de 18 ans, elle apprit que sa famille de Montréal, mais aussi sa grand-mère, avait été tuées. Par des démons ? Surement ! Ils voulaient garder Elvira pour eux seul. Mais son enlèvement avait eu quelques répercussions sur la jeune hybride. L’une de ses répercussions touchait ses pouvoirs. Et donc lorsqu’elle apprit la mort de sa famille, elle perdit le contrôle et fit exploser la maison de sa grand-mère. Elle ne l’avait pas fait exprès, mais après cet accident, elle ne pouvait plus rester dans cette ville. Alors elle prit tout ce qu’elle allait avoir besoin, argent, vêtements nourriture et quitta New York pour se rendre à San Francisco. Elle devait s’éloigné le plus possible et elle avant entendu parler d’une famille qu’elle avait là-bas.
Une fois arrivée à destination, elle fit croire par illusions ou encore avec des mensonges, certaines choses aux autres, du genre, qu’elle cherchait un appartement pour vivre avec sa grand-mère qui n’avait pas pu faire le voyage avec elle puisqu’elle était très faible. Et le pire dans tout cela c’est qu’ils l’a croyait. Donc pendant quelque mois, elle vivat seule dans l’appartement, mais après quelques temps, les propriétaires, commencèrent à ce poser des questions. Elvira devait donc agir vite. Elle quitta l’appartement en vitesse après avoir fait ses valises et passa par les escaliers de secours pour pas ce faire prendre. Elle vécue longtemps comme ca, mais elle ne manquait pas d’argent puisque grâce à ses parents et sa grand-mère, elle avait hérité d’un grosse sommes d’argents. Et pendant qu’elle se promenait d’appartement en appartement, elle s’entraina à reprendre contrôle de ses pouvoirs et surtout confiance en elle. Mais cela ne se fit pas en un jour. Il lui a fallut beaucoup de temps pour y arrivée, mais elle savait qu’elle y arriverait. Quatre longues années ont passèrent et Siobhán n’était plus la fille qu’elle fut jadis. Elle a de nouveau confiance en elle et elle a reprit le contrôle de ses pouvoirs, enfin les plus facile à maitrisé, car chaque pouvoir demande une certains concentration et surtout un entrainement différent. Maintenant, elle va à l’école le jour et le soir elle chasse les démons. Son enlèvement et toutes les épreuves qu’elle a endurées, l’a beaucoup changé. Mais une chose c’était rajouter, une haine envers les démons, enfin, seulement ceux qui l’avait enlevée, car elle sait que le jour où elle s’était enfui, quelqu’un l’avait aidé. Tout ce qu’elle sait, c’est qu’il ou elle était un démon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com
fantastiqueVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
to build a home  :: ADMINISTRATION :: VIP Room :: Partenariats-