AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

http://afairytrouble.forumactif.orgVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: http://afairytrouble.forumactif.org Sam 1 Déc - 21:26


Swanson, Blue-Lynn
"tout le monde veut une solution magique à tous
leurs problèmes, mais personne ne veut croire en la magie"


NOM(S) † Swanson PRÉNOMS †Blue-Lynn SURNOMS † Pinky parce que j'adore le rose. Blue ou BlueEyes aussi est souvent utilisé DATE ET LIEU DE NAISSANCE † 12 Décembre à cherokee ÂGE 24 ans NATIONALITÉ † Américaine MÉTIER/ÉTUDES † (écrire ici) SITUATION FINANCIÈRE † Je suis la fille du maire, donc on a une très bonne situation STATUT CIVIL Célibataire GROUPE † IT'S THE TRUE AVATAR† AMANDAsexySEYFRIED EST-IL UN SCÉNARIO ? † Oui & Non, seulement le lien DE QUEL CONTE EST T' IL TIRÉ ? † La petite sirène, Arista CRÉDITS † TUMBLR

BLUE-LYNN têtue sociable énergique jalouse distraite créative lunatique intelligente mystérieuse dynamique attentionnée romantique ouverte d'esprit sensible émotive altruiste Je suis un fashionista, la mode est moi c'est une grande histoire d'amour. Lorsque je suis nerveuse, je joue souvent avec une mèche de mes cheveux ou alors je me ronge les ongles. J'adore le dessin et la photographie, se sont mes deux passe-temps préférés. Je ne pars jamais sans mon agenda, mon portable et surtout mon IPod. Avant de sortir, je prends bien soin de mon apparence. Ça peut me prendre deux heures pour me préparer et être satisfaite du résultat. J’ai un QI plus haut que la moyenne. Je suis superstitieuse et je dois absolument avoir mon petit coquillage rouge autour du coup pour me sentir rassurée. Depuis la morte de notre mère, tant la plus vieille de la maison, j’ai repris les reines et je fais généralement la cuisine et les tâches ménagère. Je fais de la musique depuis que je suis jeune. J’ai pris des cours de piano, guitare et violon. Ma mère m’avait aussi inscrite à des cours de danse et de théâtre. Depuis, je suis une mordu des arts. Cinéma, musique, dessin etc. je ne peux pas vivre sans. J’adore les sushi, le chocolat. Je suis très gaffeuse et je ne passe pas souvent inaperçue, par moment cela m’a attiré des ennuis.

ARISTA arrogante moqueuse sarcastique têtue sociable énergique jalouse distraite créative lunatique je me cache derrière un masque pour suivre l’exemple de mes sœurs et ne pas laisser paraitre ma jalousie envers Ariel Je suis un fashionista, la mode est moi c'est une grande histoire d'amour. Il m’arrive même de voler les trucs à ma sœur Aquata sans qu’elle ne le sache. Lorsque je suis nerveuse, je joue souvent avec une mèche de mes cheveux ou alors je me ronge les ongles. Avant de sortir, je prends bien soin de mon apparence. Ça peut me prendre deux heures pour me préparer et être satisfaite du résultat. J’envie ma sœur Ariel pour son coté aventureuse. J’aurais aimée avoir le même courage. Même si durant un moment la musique a été proscrite, je jouais du saxophone en cachette et je faisais même partie d’un groupe.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com


• pages écrites : 49
• Célébrité & Crédits : inconnu, MØRPHINE.
MessageSujet: Re: http://afairytrouble.forumactif.org Mar 4 Déc - 20:49

"On dit que les rêves sont des souvenirs d'une autre vie".

ARISTA ✯ « Elle a disparue. Votre reine, votre mère à tous, a disparue… » Mon père, le roi Triton se trouvait devant le peuple d'Atlantica. À l’annonce de cette nouvelle, des voix dans l’assemblé se firent entendre. Moi-même a peine arrivée au palais, j’entendis la nouvelle. « Quoi ? » Laissais-je sortir à moi-même. Je me faufilai parmi l’assemblé afin d’arrivé à la hauteur de mon père. « Comment est-ce arrivée ? » Je regardai autour de moi et remarqua le visage de mes sœurs. Elle aussi ignorait ce qui était arrivée. Seulement qu’elle avait disparue.« LES HUMAINS. Ils sont la raisons de la disparition de votre mère. En ce jour, je déclare que tout contact avec les humains est proscrit. En cas de violation de cette loi, la personne se retrouvera bannie d’Atlantica à tout jamais. Je rajoute également que la musique sera interdite à partir de ce jour et ce pour une durée de dix ans. »Mon père était rougit de colère, mais je le comprenait en quelques sorte. Ma mère adorait la musique. C’était même elle qui nous avait appris à mes sœur et à moi à changer et à jouer différent instrument. Maintenant qu’il avait perdue l’amour de sa vie, il avait perdue gout à la vie. Il se renferma sur lui-même et sa haine envers les humains et son « dégoût » pour la musique augmenta. Il voulait en quelques sortes oublie notre mère. Il souffrait, mais malgré nos tentatives pour le faire revivre, rien ne marchait. Cela était encore pire lorsqu’Ariel, ma plus jeune sœur fuyait le palais pour monter à la surface. J’étais au courant de ces petites aventures et avec mes sœurs, ont la grondait souvent. Seulement pour ma part, j’étais seulement jalouse de son côté aventureuse. J’aurais voulu être comme elle et avoir le courage de fuir, mais père était ce qu’il y avait de plus important. Donc, je restai une fille docile et suivait à la lettre ce qu’il demandait, mais mon envie de faire comme Ariel devenait encore plus forte lorsque celle-ci nous raconta qu’elle avait sauvé la vie d’un humain. « Raconte nous, comment il était ? Il t’a vue ? » Elle nous raconta dans les moindres détails et ma jalousie devint encore plus forte. Seulement, tout bascula par la suite. Père apprenant la nouvelle entra dans une colère noire envers Ariel, ce qui fit qu’elle quitta le palais pour aller avec l’homme qu’elle aimait, cet humain. Après, rien ne fut pareil, père était encore plus triste qu’avant puisqu’il venait de perdre sa fille, mais apprenant ce qu’elle avait fait, il essayer avec notre aide de la sauvé de ce pacte avec Ursula. Une horrible pieuvre qui détestait notre famille. Puis tout se passa très vite. Père réussi à vaincre la méchante sorcière et à sauver Ariel en lui redonnant une queue, mais en voyant son amour pour l’homme du nom d’Éric et de l’amour de ce dernier envers ma jeune sœur, mon père lui redonna des jambes à tout jamais. Elle avait enfin réussi à faire changer notre père. Même s’il n’appréciait pas tous les humains pour ce qu’il avait fait à mère, Éric était une exception, car il savait qu’il allait rendre Ariel heureuse. Quelques jours plus tard leur mariage fut organisé. Puisque le peuple d’Atlantica était également invité, le mariage fut célébré à l’extérieur. Alors que la cérémonie arrivait à terme, une personnage cria dans l’assemblée « La fin est arrivée !! ». Assise sur mon rocher pour observer la cérémonie, je sursautai à l’annonce de la fin. Que ce passait il la haut ? J’entendis alors le prince Éric dire que tout allait bien mais en regardant l’océan qui commençait à s’agiter, je compris que quelques choses se passaient. En quelques instants, la mer ce déchaina et le plafond de la terrassa s’effondra. Percutant alors mon rocher de pleins fouet à cause de la vague, je perdis connaissance.

BLUE-LYNN ✯ « Blue, ma chérie pourrais-tu venir ici ? » J’étais toujours dans ma chambre lorsque j’entendis mon père m’appeler. J’avais aujourd’hui vingt-quatre ans et je vivais encore chez mon père. Ma mère nous avait quittés alors que j’étais très jeune. Après trois traitements de chimiothérapie contre un cancer du sein, très faible, elle ne put à faire un quatrième. Elle avait tellement souvent durant ces trois dernières années, que j’étais presque contente qu’elle parte. Ainsi, elle ne souffrait plus des traitements. Elle était en paix avec elle-même et elle était toujours dans mon cœur. « Qu’est-ce qu’il y a papa ? » J’étais toujours dans les marche lorsque je lui répondis, c’est seulement rendu dans la cuisine que je le vis grand sourire à la lèvre avec une clé en mains. « Cela fait un moment que tu souhaites un endroit pour toi. Ton petit studio pour mieux te concentré sur ton travail, et bien en respectant tes préférence, je t’ai trouvé un magnifique studio en ville sur Washington Street. C’est recul, tranquille, comme tu le voulais. » à cet instant, je lui sauta dans les bras et le couvris de bisous sur les joues. Entre mon père et moi, c’était le parfait amour paternelle. On s’entendait à merveille et il avait toujours été là pour moi. Il était mon confident, mon meilleur ami, mais aussi un père adorable. Je pris donc les clés que mon père tenait puis couru vers les escaliers. « Je vais commencer mes boites ! » Au final, cela me pris deux bonne semaines avant d’avoir tout emballé. Avec les années, j’avais tellement amassée d’objets et je ne jetais que rarement des trucs. Tout était précieux pour moi. Même qu’en faisait du ménage, je découvris quelques petites choses que j’avais déjà emprunter à ma jeune sœur Lucy. Bref, la plupart des boites était déjà rendu dans mon appartement tout comme mes meubles, mais il me reste quelques boites dont je voulais apporter moi-même. C’était des souvenirs de ma mère et ces boites étaient précieuses pour moi. Personne d’autres ne devait les touché. Petit hic, elles n’étaient pas du tout légère et comme je ne voulais faire faire plusieurs voyages, j’avais tout pris avec moi. Au moins j’avais réussi à monter deux étages. J’avais fait la moitié, mais mes bras était complètement mort. « Fallait bien que l’ascenseur tomba en peine aujourd’hui » Arrivée au pied de l’escalier du troisième étage, j’entendis des pas. Ne voyant rien à cause de mes boites, j’eu un mouvement de recul, lorsqu’une personne me pris les boites des mains. « Laissez-moi vous aider. Je vous ai vu par la fenêtre. Je me suis dit qu’un petit coup de mains ne vous ferait pas de tort. » J’allais hurler sur la personne, mais en voyant qui c’était, je me ravisa. Il était assez mignon, gentlemen qui plus est, mais son sourire et la lueur dans ses yeux me fit perdre la raison. « Euh… Merci. » Je lui souris un peu confuse par son sourire enjôleur puis le conduisit jusqu’à mon appartement. « Tiens, on va être voisin. Je reste juste en face. » Je fis un petit sourire puis le laissa entré dans mon appartement. Je lui dis de déposer les boites dans ma chambre puis il repartie chez lui. Au départ, tout allait bien entre lui et moi, mais les farces qui me faisaient à chaque fois que notre relation allait un peu plus loin me découragèrent à chaque fois que je perdis patience. Je n’avais plus envie de le voir tellement il me décourageait.
Puis un jour, une grand fumée violette envahie la ville. Sur le coup, j’étais perdue. Qu’elle était cette fumée et que faisait telle en pleine ville. Ce n’est que le lendemain que je su ce qui c’était. Durant la nuit, je fais un rêve. Un rêve dans lequel j’étais une sirène du nom d’Arista. Fille du roi Triton et princesse d’Atlantica. C’était tellement réelle que je ne pouvais qui croire. Mais c’est seulement en voyant Victor que je compris. « Tu… tu es.. Peter n’est-ce pas. » J’hésitais à lui dire. J’avais peur qu’il me prenne pour une folle, mais son visage me disait quelque chose. Je l’avais vu en rêve alors que j’explorais l’océan. J’étais tombé sur un jeune homme, un humain. En remontant la surface, il était là, sur le bord de l’eau à regarder vers moi. Bien sûr j’avais eu peur. Le roi Triton avait interdit tout contact avec les humains, mais Peter n’était pas comme les autres. Il était différent. Ce n’est qu’après plusieurs rencontres qu’on commença à partager des mots puis des phrases et finalement de longue conversation. Il m’intriguait et je savais que je l’intriguais aussi. Puis avec le temps j’ai commencé à ressortir quelque chose pour lui, mais il m’avait toujours dit qu’il resterait un petit garçon et qu’il ne voulait pas aimer. Alors je n’avais rien dit. Donc sou Blue, c’est sentiments revinrent à la surface et je compris finalement pourquoi j’avais réagi ainsi la première fois ou je l’avait vue. Aujourd’hui, j’ai du mal à savoir ce qui est vrai et ce qui ne l’est pas, mais je sais que je suis une sirène, mais avec des jambes ce qui était plutôt étrange sachant que je me souvenais de tout, mais autre chose me vint à tête à cette instant. Est-ce que tous les habitants de Cherokee étaient des personnages de conte. Et mon père alors, mes sœur, Ariel ? Je devais savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://coming-home.forumactif.com
http://afairytrouble.forumactif.orgVoir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
to build a home  :: PERSONNAGE :: Need something :: Facebook-